Asperges sauvages de Toscane

Pour la trouver, il faut déjà s’enfoncer dans les sous-bois. Au printemps, une petite fenêtre s’ouvre dans le Val d’Orcia, en Toscane, au sud de Sienne, pour trouver l’asperge verte sauvage. Elle pousse dès que le soleil printanier s’impose dans la vallée. Pendant ces quelques semaines, l’équipe de l’hôtel Adler Thermae change son programme. Au lieu de cuisiner à l’italienne comme chez maman, on se lance à la recherche d’une véritable rareté. Les passionnés de cuisine parmi les clients de l’hôtel auront alors l’occasion de cueillir des asperges sauvages et de préparer ensuite directement le précieux légume dans la Tenuta de l’hôtel, le domaine viticole situé au-dessus de l’hôtel.

Gewusst wie: : Nur mit geschultem Auge lässt sich der Wilde Spargel finden. Das trockene Unterholz aus dem Vorjahr zeigt den Ort von frischen Spargeltrieben an. Das Zeitfenster für die Spargelsuche beträgt gerade einmal zwei Wochen, oft Mitte bis Ende April / © Foto: Georg Berg
Savoir comment faire : : Seul un œil exercé permet de trouver l’asperge sauvage. Le sous-bois sec de l’année précédente indique l’emplacement des pousses d’asperges fraîches. La fenêtre de temps pour la recherche des asperges est d’à peine deux semaines, souvent de mi-avril à fin avril / © Photo : Georg Berg

La récolte de ce trésor sauvage est clairement plus difficile que la préparation qui s’ensuit. Mais seules les personnes qui connaissent la plante et qui ont entraîné leur regard peuvent trouver ce qu’elles cherchent. C’est pourquoi Christina Mairhofer, responsable du programme varié d’excursions à l’hôtel Adler Thermae, a fait appel à des experts. Giulio est l’homme qui murmure à l’oreille des asperges de Bagno Vignoni.

Der Held des Tages. Ohne Giulio, hier mit Christina Mairhofer (r.) und Angela Berg (l.) wäre unsere Sammeltüte leer geblieben / © Foto: Georg Berg
Le héros du jour. Sans Giulio, ici avec Christina Mairhofer (à droite) et Angela Berg (à gauche), notre sac de cueillette serait resté vide / © Photo : Georg Berg

En compagnie de Christina Mairhofer, Giulio guide les participants dans cette excursion culinaire. La recherche des asperges commence directement devant les portes de l’hôtel. Et cela semble si simple. Il suffit de chercher la plante indicatrice.

Etwas einfacher zu sichten als wilder Spargel, aber am heutigen Tag nicht gefragt: blühende Rosmarinbüsche säumen den Weg / © Foto: Georg Berg
Un peu plus faciles à repérer que les asperges sauvages, mais pas demandées aujourd’hui : les buissons de romarin en fleurs bordent le chemin / © photo : Georg Berg

L’asperge ligneuse de l’année précédente nous indique où poussent les jeunes pousses dans un rayon d’environ 50 cm autour de la vieille plante. Voilà pour la théorie. Dans la pratique, Giulio va de découverte en découverte avec un flair captivant, tandis que nous, les profanes, trébuchons plus ou moins sans succès à travers la botanique.

Junger Spargeltrieb mit umtriebigen Spargelsucher. Die Saison ist kurz, so dass sich Giulio im Herbst auf Trüffel spezialisiert hat / © Foto: Georg Berg
Jeune pousse d’asperges avec des chercheurs d’asperges très actifs. La saison étant courte, Giulio s’est spécialisé dans les truffes en automne / © photo : Georg Berg

En Toscane, l’asperge sauvage est considérée comme une délicatesse absolue et est vendue sur les marchés comme une rareté. Ce légume noble atteint alors un prix de 50 euros le kilo. La période de récolte ne s’étend que sur trois semaines environ. La pointe verte de l’asperge, qui reste le plus longtemps exposée à la lumière du jour, présente de légères notes amères, tandis que la partie inférieure est fraîche, verte et tendre.

Junger Trieb von Wildem Spargel tritt aus dem Holz der alten Pflanze heraus. Das trockene Gestrüpp ist für das geschulte Auge der Anzeiger für den wervollen Fund von frischen Spargeltrieben / © Foto: Georg Berg
Une jeune pousse d’asperge sauvage sort du bois de la vieille plante. Les broussailles sèches sont pour l’œil averti l’indicateur d’une précieuse découverte de pousses d’asperges fraîches / © photo : Georg Berg
Endlich ein Treffer für Food-Redakteurin Angela Berg! Das Prachtstück einer wilden Spargelstange / © Foto: Georg Berg
Enfin un coup de cœur pour la rédactrice culinaire Angela Berg ! La splendeur d’un turion d’asperge sauvage / © Photo : Georg Berg
Christina Mairhofer, die Frau die zu jedem Hügel im Val d’Orcia Geschichten erzählen kann, hält eine ordentliche Ausbeute / © Foto: Georg Berg
Christina Mairhofer, la femme qui peut raconter des histoires sur chaque colline du Val d’Orcia, tient une bonne récolte / © Photo : Georg Berg

Après deux bonnes heures de recherche, nous nous approchons de la Tenuta Sanoner, qui n’est en fait qu’à une courte distance à pied de l’hôtel Adler Thermae. Christina et Giulio sont satisfaits de leur récolte et confiants de pouvoir rassasier les quelque 15 participants à la randonnée culinaire avec cette trouvaille.

Gut zu Fuß erreichbar liegt oberhalb des Hotels das junge Weingut der Familie Sanoner / © Foto: Georg Berg
Le jeune domaine viticole de la famille Sanoner se trouve au-dessus de l’hôtel, facilement accessible à pied / © photo : Georg Berg

La Tenuta, est exploitée en biodynamie et ce, dans le plus grand respect possible de la nature. Le cépage sangiovese est cultivé sur différents sites. Après quelques années seulement, on a réussi à produire d’excellents vins. Environ 500 oliviers font également partie du domaine. La Tenuta Sanoner est une construction moderne. Tout comme l’hôtel, elle s’intègre parfaitement dans le paysage. Presque invisible de l’extérieur avec sa façade rouillée et terreuse, le domaine viticole offre à l’intérieur un intérieur ultramoderne et rectiligne.

Wer rastet der rostet: Einmal Hände waschen, Schürze um und los geht der Spargel-Workshop.Die Zubereitung des wilden Spargels kann beginnen  / © Foto: Georg Berg
Qui se repose se rouille : Se laver les mains, enfiler un tablier et c’est parti pour l’atelier asperges. La préparation des asperges sauvages peut commencer / © Photo : Georg Berg

Pour rassasier une troupe de randonneurs affamés tout en mettant bien en valeur les légumes rares, deux plats italiens classiques sont tout indiqués : le risotto et la frittata.

Zubereitung von Spargel Risotto mit frisch gesammeltem Wilden Spargel. Vorbereitungen für das Spargel-Risotto: Poirée, und Pancetta mit Olivenöl andünsten, danach kommen einige Spargelstücke und schwarzer Pfeffer hinzu / © Foto: Georg Berg
Préparation du risotto aux asperges avec des asperges sauvages fraîchement cueillies. Préparation du risotto aux asperges : faire revenir la poirée et la pancetta dans l’huile d’olive, puis ajouter quelques morceaux d’asperges et du poivre noir / © Photo : Georg Berg

Dans la cuisine ouverte, nous nous mettons immédiatement au travail. Le butin de la matinée est lavé. Giulio nous montre que chaque tige a une sorte de point de rupture. À l’endroit où l’on passe du croquant au ligneux, les asperges se laissent facilement casser à la main. Les extrémités ligneuses vont dans la marmite pour le jus d’asperges. La partie supérieure, plus noble, est mise de côté.

Kochen mit dem richtigen Biss: Giulio weiss wie es geht und gibt Redakteurin Angela Berg Tipps / © Foto: Georg Berg
Cuisiner avec le bon mordant : Giulio sait comment s’y prendre et donne des conseils à la rédactrice Angela Berg / © Photo : Georg Berg

La majeure partie des précieuses asperges ne sera incorporée au risotto que bien plus tard. En effet, les tiges tendres doivent encore avoir un léger croquant et leur arôme intense d’asperge. La règle d’or de Giulio pour le risotto est de préparer deux poignées de riz par personne.

Faustregel: pro Person zwei Hand voll Reis! / © Foto: Georg Berg
Règle d’or : deux poignées de riz par personne ! / © photo : Georg Berg

Le riz est versé dans les poêles préparées et fait également revenir brièvement. Commence alors ce que beaucoup trouvent si long dans le risotto. Mais avec un bon verre d’Aetos Rosé du domaine viticole de la maison, arroser constamment le risotto devient un plaisir. Pour cela, on utilise louche après louche la grande casserole de bouillon de légumes et les extrémités d’asperges cuites.

So kommt das Spargel Aroma in den Reis: Die Gemüsebrühe wird mit den abgeschnittene Ende der Spargelstangen zusammen aufgekocht. / © Foto: Georg Berg
L’arôme des asperges dans le riz : le bouillon de légumes est porté à ébullition avec l’extrémité coupée des tiges d’asperges. / © Photo : Georg Berg

Alors que la plupart de la troupe de randonneurs a déjà pris place sur la terrasse extérieure, Giulio se consacre aux 24 œufs qui l’attendent dans un saladier avec du sel et du parmesan.

Lorsque cette masse commence à s’épuiser, Giulio nous offre encore une véritable cascade de frittata. Dans la vraie vie, il a travaillé pendant des décennies comme pompier. C’est donc presque sans effort qu’il fait tourner la lourde poêle et son contenu.

Flying Frittata. Den Halbmond aus Eiern mit Kratern aus wildem Spargel wendet Giulio in der Luft. / © Foto: Georg Berg
La frittata volante. Giulio retourne en l’air la demi-lune d’œufs avec des cratères d’asperges sauvages. / © Photo : Georg Berg
Antipasti mit Spargel-Frittata / © Foto: Georg Berg
Antipasti avec frittata d’asperges / © photo : Georg Berg

Une excursion gourmande réussie à tous points de vue, qui s’est terminée de manière magnifique sur la terrasse panoramique du Tenuta Sanoner. L’endroit idéal pour déguster de bons vins et participer à l’un des cours de cuisine qui y sont régulièrement proposés.

Entspannt genießen auf der Panorama-Terrasse der Tenuta Sanoner / © Foto: Georg Berg
Savourer en toute décontraction sur la terrasse panoramique de la Tenuta Sanoner / © photo : Georg Berg

Trésor caché : les asperges sauvages de Toscane

Au printemps, une petite fenêtre s’ouvre dans le Val d’Orcia, en Toscane, au sud de Sienne, pour la recherche d’asperges vertes sauvages. Asparagus acutifolius, de la famille des asperges, telle est sa dénomination officielle. L’asperge sauvage pousse dans les oliveraies et se sent à l’aise à proximité de certaines espèces d’arbres comme le chêne. L’asperge ligneuse de l’année précédente indique où poussent les jeunes pousses dans un rayon d’environ 50 cm autour de la vieille plante. Mais malgré ces indications, le cueilleur a besoin d’un œil exercé pour trouver les pousses de plantes très étroites, généralement d’un vert vif, dans le sous-bois. L’asperge sauvage pousse dès que le soleil printanier s’impose dans le Val d’Orcia.

Combien coûte l’asperge sauvage ?

En Toscane, les asperges sauvages sont considérées comme un mets délicat et sont vendues sur les marchés comme une denrée rare. Ce légume noble atteint des prix au kilo de 50 euros. La période de récolte s’étend sur deux semaines et, les bonnes années, sur trois semaines. En Toscane, de nombreux collectionneurs se spécialisent dans les asperges au printemps et dans les truffes en hiver.

Quel est le goût des asperges sauvages ?

La pointe verte de l’asperge, qui reste le plus longtemps exposée à la lumière du jour, a de légères notes amères, tandis que la partie inférieure est fraîche, verte et tendre. Le goût des asperges sauvages est plus intense que celui des asperges cultivées. Elles ont une note légèrement amère à épicée et sont très aromatiques et fortes en goût. Grâce à l’intensité de leur goût, de petites quantités suffisent pour les préparer en cuisine. Ainsi, les asperges sauvages transforment une simple omelette en une fête culinaire. Le risotto aux asperges sauvages est un autre classique.

International


Matériau

Publication imprimée

Nos travaux sont inspirés par des rencontres humaines et toujours des découvertes culinaires. De quel format avez-vous besoin ? Un reportage d’actualité, un reportage divertissant, un petit conseil de voyage ou une galerie de photos ? Vous pouvez consulter toutes les photos de Georg Berg sur les asperges sauvages auprès de l’agence photographique internationale Alamy. En cliquant sur l’une des images ci-dessous, vous accédez directement à la photo de l’agence.

Photos sur le thème de l’asperge sauvage de Toscane, Val d’Orcia, Italie

Passez le curseur sur une photo pour faire apparaître des informations supplémentaires.


Réplique d’Angela Berg

Ce que j’ai encore appris en préparant des asperges sauvages avec Guilio, l’homme qui murmure à l’oreille des asperges ? Chaque tige est soigneusement palpée et l’asperge se laisse facilement casser à la main à l’endroit où elle passe du croquant au boisé. Les extrémités ligneuses vont dans la marmite pour le jus d’asperges. La partie fine n’est incorporée au risotto que bien plus tard. Ainsi, l’arôme intense ne se perd pas et un peu de croquant est également souhaité.

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Les frais de demi-pension n’ont pas été facturés par l’hôtel.

Food Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/wilder-spargel-toskana