Domaine viticole Hans Wirsching en Franconie

Iphofen et la montagne Julius Echter

Nous rencontrons Andrea Wirsching par une douce journée de fin d’été. L’après-midi est le plus beau moment dans le vignoble. C’est là que la viticultrice se retire lorsqu’elle veut se reposer. Elle dit aussi que la réflexion fonctionne bien dans les vignes lorsque le soleil est bas. Nous nous rendons dans le Julius-Echter-Berg, le vignoble le plus célèbre du domaine Hans Wirsching.

Die Schatten werden langsam länger – am Julius-Echter-Berg, der wohl berühmtesten Lage in Iphofen. Angela Berg zusammen mit Winzerin Andrea Wirsching, deren Großvater in den 1920er Jahren diese Lage angelegt hat / © Foto: Georg Berg
Les ombres s’allongent lentement – sur le Julius-Echter-Berg, sans doute le vignoble le plus célèbre d’Iphofen. Angela Berg en compagnie de la viticultrice Andrea Wirsching, dont le grand-père a planté ce vignoble dans les années 1920 / © Photo : Georg Berg

Le domaine viticole Hans Wirsching fait partie des plus grands et aussi des plus connus domaines viticoles privés de Franconie. Depuis 1630 et la 14e génération, la famille est active dans la viticulture. Entre 1905 et 1911, la culture de la vigne a été presque totalement stoppée par le phylloxéra. Après la catastrophe du phylloxéra et les deux guerres mondiales, Hans Wirsching a posé les bases d’une entreprise purement viticole avec les vignobles restants et une philosophie de qualité conséquente. Ses fils, le Dr Heinrich Wirsching et Hans Wirsching, ont développé le vignoble à partir de 1966. Le domaine est devenu l’un des principaux producteurs de silvaner en Franconie et exploite aujourd’hui une surface viticole de 90 hectares.

Glücklich im Weinberg. Andrea Wirsching vom Weingut Hans Wirsching mitten in Dornfelder-Reben. Die Philosophie des Hauses für die Arbeit im Weinberg lautet: so umweltschonend wie möglich bei Verzicht auf Insektizide und Herbizide / © Foto: Georg Berg
Heureux dans les vignes. Andrea Wirsching du domaine viticole Hans Wirsching au milieu des vignes de Dornfelder. La philosophie de la maison pour le travail dans les vignes est la suivante : respecter le plus possible l’environnement en renonçant aux insecticides et aux herbicides / © Photo : Georg Berg

Le silvaner sec, le scheureben et le riesling sont notre spécialité depuis des générations, explique Andrea Wirsching. La maison mère de la famille se trouve dans la ville pittoresque d’Iphofen. Andrea Wirsching avait quitté la dynastie des viticulteurs de Franconie à 29 ans pour un emploi de commerciale à Hong Kong. Mais le vignoble l’a rattrapée. Elle a épousé un viticulteur de la Sarre. Elle y est restée 18 ans, a élevé trois filles, puis est revenue frapper à la porte de l’exploitation familiale à Iphofen et a été accueillie avec plaisir.

Ein Silvaner Großes Gewächs: 2013 Iphöfer Julius-Echter-Berg. Das Weingut Hans Wirsching präsentiert seine Spitzenweine regelmäßig auf dem Rheingau Gourmet und Wein Festival / © Foto: Georg Berg
Un silvaner Großes Gewächs : Iphöfer Julius-Echter-Berg 2013. Le domaine viticole Hans Wirsching présente régulièrement ses vins haut de gamme au Rheingau Gourmet und Wein Festival / © Photo : Georg Berg

Andrea Wirsching représente le domaine viticole lors de festivals et d’événements tels que le Rheingau Gourmet und Weinfestival et a repris la direction de son père, le Dr Heinrich Wirsching. Sa demi-sœur Lena von Gemmingen (née Wirsching) poursuit encore ses études. Le projet est que dans quelques années, Andrea transmette la direction à sa sœur cadette. Pour montrer leur attachement, les sœurs ont déjà créé le Sister-Act, un vin à base de silvaner et de riesling issu du haut lieu Julius-Echter-Berg.

Gipskeuper prägt das Terroir der Grossen Lagen in Iphofen, von denen der Julius-Echter-Berg die berühmteste Lage ist / © Foto: Georg Berg
Le keuper gypseux caractérise le terroir des Grossen Lagen d’Iphofen, dont le Julius-Echter-Berg est le plus célèbre / © Photo : Georg Berg

Tous les terroirs du Julius-Echter-Berg ne sont pas non plus identiques. Andrea Wirsching le décrit en haut avec peu d’humus et en bas, large et profond, mais particulièrement bon à mi-pente. On y trouve un vieux vignoble avec de petites grappes concentrées. Des forêts de chênes protègent les pentes parfois abruptes et créent ainsi un microclimat particulier. Ce climat doux et la longue période de végétation permettent aux vignes d’absorber les substances minérales contenues dans le keuper gypseux. Les vins acquièrent un caractère fruité et riche et les minéraux absorbés les rendent plus digestes.

Der Weinbau im Steilhang ist aufwändig. Blick auf den Iphofener Julius-Echter-Berg / © Foto: Georg Berg
La culture de la vigne en forte pente est coûteuse. Vue sur le Julius-Echter-Berg d’Iphofen / © Photo : Georg Berg

Les cépages les plus importants en Franconie sont le silvaner, le trollinger et le scheurebe. Le grand-père Hans Wirsching a été l’un des premiers à introduire le Scheurebe en Franconie en 1953. En Franconie, on ne cultive que 5 % de Riesling, mais si on trouve un Riesling franconien, il est bon !

Et maintenant, comment s’est passée l’année viticole 2017 ? Andrea Wirsching est très satisfaite. Ce qui a peut-être paru aux amateurs de vin comme un été pluvieux a été pour les viticulteurs de Franconie un temps avec des conditions de croissance idéales. Toutefois, le temps humide et lourd exige beaucoup de travail manuel, comme l’effeuillage, le désherbage mécanique et le travail du feuillage pour une meilleure aération des raisins. Les vendanges ont commencé plus tôt que jamais – 88 jours après la floraison (on compte normalement 100 jours). Andrea Wirsching est particulièrement heureuse de son silvaner et le qualifie de héros climatique absolu. Grâce à la forte sélection des raisins, elle n’annonce qu’une petite quantité de grands crus, mais avec beaucoup d’arômes et d’élégance.

Das Stammhaus in Iphofen stammt aus dem 16. Jahrhundert. Der Keller sogar aus dem 15. Jahrhundert. Das Stammhaus war zwischen 1860 und 1950 ein Kolonialwarenhandel, der die Familie Wirsching ernährt hat / © Foto: Georg Berg
La maison mère à Iphofen date du 16e siècle. La cave date même du 15e siècle. Entre 1860 et 1950, la maison mère était un commerce de denrées coloniales qui faisait vivre la famille Wirsching / © Photo : Georg Berg

Au milieu du village d’Iphofen se trouve la maison mère datant du 16e siècle. Avant qu’on y vende du vin, il y avait entre 1860 et 1950 un commerce de denrées coloniales qui faisait vivre la famille Wirsching. Aujourd’hui encore, le domaine viticole Hans Wirsching compte plus de 60 % de clients privés. À de très rares exceptions près, la vente est ouverte en permanence pendant l’année, de sorte que les quelque 12.000 clients privés actifs ont l’occasion de déguster et d’acheter presque tous les jours.

Blick in die Wirsching-Schatzkammer. Hier lagern Bocksbeutel vieler Jahrzehnte / © Foto: Georg Berg
Vue dans le trésor de Wirsching. C’est ici que sont stockés les bocks de plusieurs décennies / © Photo : Georg Berg

Pas de domaine viticole sans trésor. Dans la cave de la famille de viticulteurs Wirsching sont stockés les vins de nombreuses décennies. La famille reste fidèle à la bouteille à boule plate, le Bocksbeutel. À l’origine, il s’agissait d’un sac en tissu dans lequel les moines ou les conseillers municipaux transportaient leurs livres. La patrie et la tradition doivent être préservées. Pour Andrea Wirsching, il n’est pas question d’utiliser une flûte à riesling pour ses vins classiques.

Der historische Weinkeller unter dem Stammhaus des Weinguts Hans Wirsching in Iphofen / © Foto: Georg Berg
La cave à vin historique sous la maison mère du domaine viticole Hans Wirsching à Iphofen / © Photo : Georg Berg
Der moderne Part des Weinkellers. Hier lagert nur ein kleiner Teil der Weine. Silvaner als typischer Franke ist mit 38 Anteil die dominierende Rebsorte, gefolgt vom Riesling, Müller-Thurgau, Scheurebe, Weißburgunder, Grauburgunder, Bacchus, Kerner, Traminer und den Rotweinsorten Spätburgunder, Portugieser und Dornfelder / © Foto: Georg Berg
La partie moderne de la cave à vin. Seule une petite partie des vins y est stockée. Le silvaner, typiquement franc-comtois, est le cépage dominant avec 38 %, suivi du riesling, du müller-thurgau, du scheurebe, du pinot blanc, du pinot gris, du bacchus, du kerner, du traminer et des cépages rouges pinot noir, portugais et dornfelder / © photo : Georg Berg

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Food Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/weingut-hans-wirsching