Le progrès est sans pitié. La patrie, c'est là où l'on va. La famille, c'est ce que l'on en fait soi-même. / © Photo : Georg Berg

L’art construit

Une œuvre d’art de façade sur le thème de la migration a rappelé à Reykjavik une partie de l’histoire germano-islandaise. Aujourd’hui, elle a dû céder la place à un projet de construction.

N'est-ce pas notre rôle en tant qu'êtres humains de collectionner les grands moments ? / © Photo : Georg Berg

Bande-son de la journée

À Reykjavik, Herakut rappelle de prendre chaque moment au sérieux. Les artistes posent des signes positifs de vie et de pensée dans les endroits sombres de nombreuses villes.

Mouton de tête islandais / © Photo : Georg Berg

Leader Sheep

En Islande, on élève une race de moutons de tête. Le centre d’information du district de Norður-Þingeyjarsýsla fournit des informations sur l’élevage de moutons de garde.

Les poneys islandais doivent être appelés chevaux en Islande / © Photo : Georg Berg

Le mot en P

Les Islandais ont de l’humour, mais la prudence est tout de même de mise. En Islande, les poneys islandais ne peuvent être appelés que “cheval”. Tout autre terme est perçu comme une insulte.

Marteinn Haraldson, propriétaire de la brasserie Segull 67, se réjouit d'une blague réussie. Il n'a fait qu'imaginer cette histoire fantastique / © Photo : Georg Berg

La pierre de désir

La magie de la pierre de jaspe. Pour obtenir le résultat souhaité, il convient toutefois de lire les instructions dans leur intégralité au préalable. La vie n’est pas un concert de souhaits.

Le rocher appelé Hvítserkur Troll est visible depuis une plage de sable noir. Cet îlot de basalte de 15 mètres de haut ressemble à un dragon ou à un rhinocéros.
/ © Photo : Georg Berg

Troll ou dino ?

En Islande, toutes les formations rocheuses exposées ont au moins une histoire à raconter. On dit que le Hvítserkur était un troll qui avait peur du christianisme.

Seljavellir Geothermal Pool / © Photo : Georg Berg

Piscine extérieure

Les Islandais adorent les bains thermaux en plein air. Le volcanisme a ses bons et ses mauvais côtés. La force primaire donne de l’énergie, mais peut aussi être dangereuse.

Un chantier révèle qu'à Reykjavik, même les trottoirs ont le chauffage au sol / © Photo : Georg Berg

Sous-couverture

L’Islande dispose de tellement d’énergie géothermique que même les trottoirs de la capitale Reykjavik sont chauffés par géothermie. En hiver, cela permet d’éviter le service de la voirie.

Chaque année, Lady Brewery collabore avec des designers pour créer la bière DesignMarch. Vous tenez entre vos mains l'édition 2022 : ON A ROLL. De préférence avant la fin du temps / © Photo : Georg Berg

Crazy Reykjavik

Les idées les plus folles viennent à ceux qui ne dépriment pas pendant l’hiver islandais. C’est le cas de la Lady Brewery avec une étiquette utile légèrement collante

Geldingadalir, le plus jeune volcan d'Islande, a cessé de cracher il y a quelques mois seulement. La lave est d'un noir profond mais on sent encore la chaleur / © Photo : Georg Berg

Geldingadalir

Le plus jeune volcan d’Islande n’a cessé de cracher que depuis quelques mois. La lave est d’un noir profond et la chaleur continue de s’échapper de ses fissures.

Du wasabi à perte de vue. La serre ultramoderne de Nordic Wasabi est chauffée par géothermie. L'irrigation et l'éclairage sont entièrement automatisés / © Photo : Georg Berg

Islande, là où pousse le wasabi

Le wasabi, l’une des plantes les plus exigeantes qui soit, pousse dans le climat rude de l’Islande ? Deux ingénieurs islandais osent choisir le capricieux piquant japonais pour créer le premier légume d’exportation islandais.

Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/tag/island