Un bateau ancré à Hittisau

Comment un bateau arrive-t-il en Autriche dans les montagnes ? La réponse est simple. Autrefois, on donnait aux maisons des noms qui devaient rappeler un événement. Dans le cas de la famille Metzler, il s’agissait de leur ancêtre Johann Jakob Mennel, qui était affecté à l’armée impériale et royale italienne à Trieste. Il était stationné sur la côte Adriatique à Trieste. En 1840, il a quitté le service et a ouvert une auberge à Hittisau, qui a ensuite été appelée Schiff dans le village. Aujourd’hui encore, l’établissement bénéficie d’une situation centrale et les hôtes peuvent profiter de la vue imprenable sur les montagnes depuis toutes les chambres et suites, par-delà le jardin.

Das Stammhaus von 1840 – mit dem Gourmet-Restaurant Wälder Stube / © Foto: Georg Berg
La maison mère de 1840 – avec le restaurant gastronomique Wälder Stube / © Photo : Georg Berg

Aujourd’hui, Antonia et Hans-Georg Metzler dirigent l’établissement quatre étoiles avec cuisine à la toque, tandis que la sixième génération est encore en formation. Erna Metzler, la mère, s’active encore derrière les fourneaux avec sa fille Elisabeth. Erna Metzler a obtenu des prix pendant de nombreuses années en tant que chef de cuisine et autodidacte, ce qui a contribué à la réputation de l’établissement comme l’une des meilleures adresses gastronomiques du Bregenzerwald. Dans le Romantik Hotel Das Schiff, avec ses locaux tels que la belle salle paysanne d’antan et l’architecture moderne de la dernière extension, les hôtes ressentent l’atmosphère particulière qui se dégage de cette entreprise familiale.

Blick vom Hausberg auf den Ort Hittisau. Wie heißt der Ort? Nur Mut – lassen Sie ruhig die Sau raus – denn so spricht man es wirklich: Hittisau. Der Hittiberg gibt dem Dorf, das in der gleichnamigen Au liegt den Namen / © Foto: Moritz Berg
Vue sur le village de Hittisau depuis le Hausberg. Quel est le nom du village ? N’hésitez pas à vous lâcher – car c’est ainsi qu’on le prononce vraiment : Hittisau. Le Hittiberg donne son nom au village qui se trouve dans la plaine alluviale du même nom / © Photo : Moritz Berg

Adepte de l’autosuffisance bourgeonnante

En juin 2017, Bernd Reimer, originaire du Bregenzerwald, a pris le poste de chef de cuisine au restaurant gastronomique Wälderstube du Romantik Hotel Das Schiff. Reimer accorde une grande importance à l’association de la région et de la cuisine internationale. Le restaurant propose donc un menu régional et un menu gourmet. Le thon mariné préparé sous vide avec un filt de veau local, des câpres et une mayonnaise au thon, une sauce aux cèpes avec un ragoût de cerf dans des poches Wan Tan ou un ravissant sorbet au concombre avec des Granny Smith et du champagne sont des exemples réussis du mariage entre le régional et l’international dans la “Wälderstube”.

Erna Metzler – Namensgeberin für das Ernerle - ist immer noch täglich in der Küche präsent. Im Küchengespräch erzählt sie, dass ihr Vater bestimmt hat, was aus den Töchtern wird. Ihre Schwester ging in den Service, sie in die Küche. Als Autodidaktin war Erna Metzler dann so erfolgreich, dass sie für das Restaurant mehrere Hauben (so lauten in Österreich die Wertungen des Gault Millau) erkochte / © Foto: Georg Berg
Erna Metzler – qui a donné son nom à l’Ernerle – est toujours présente en cuisine au quotidien. Lors d’une conversation en cuisine, elle raconte que c’est son père qui décidait de ce qu’il adviendrait de ses filles. Sa sœur est allée au service, elle à la cuisine. En tant qu’autodidacte, Erna Metzler a eu tellement de succès qu’elle a obtenu plusieurs toques (c’est ainsi que le Gault Millau évalue les restaurants en Autriche) pour son restaurant / © Photo : Georg Berg

Depuis 2013, la maison compte un deuxième restaurant, le magasin s’Ernerle. Ici, tout ce que la région a à offrir en matière de plaisirs est réuni sous un même toit. Il s’agit des spécialités régionales du Bregenzerwald et du Vorarlberg. On ne les trouve pas seulement sur la carte, mais aussi sur les hautes étagères qui entourent la salle sur trois côtés. Les produits locaux sont destinés à être emportés, car les clients peuvent ainsi “goûter” leurs vacances une fois rentrés chez eux.

Koch Felix Groß in der offenen Küche des Ernerle mit Redakteurin Angela Berg. Im Hintergrund Regale voll mit regionalen Spezialitäten / © Foto: Georg Berg
Le chef Felix Groß dans la cuisine ouverte de l’Ernerle avec la rédactrice Angela Berg. En arrière-plan, des étagères remplies de spécialités régionales / © Photo : Georg Berg

Le petit-déjeuner chez Ernerle est un plaisir tout particulier. La lumière du jour inonde la haute salle à l’architecture moderne et au bois chaleureux en abondance. Dans la cave à fromage de l’établissement, des fromages haut de gamme sélectionnés du Bregenzerwald et du Vorarlberg sont affinés. Hans Georg Metzler est un membre fondateur de la route du fromage du Bregenzerwald. Les hôtes du Romantik Hotel Das Schiff ont donc à cœur de faire découvrir à leurs clients la culture fromagère de la région et de l’enrichir sur le plan culinaire.

Des dégustations sont proposées dans la cave à fromage. Des conseils d’excursions et de randonnées vers les petites fromageries de montagne et les alpages d’alpage des producteurs sont également transmis. Les spécialités de la route du fromage du Bregenzerwald sont généreusement présentées à l’Ernerle sur d’immenses planches en bois. Regina m’explique les différentes sortes de fromages. Cela fait déjà 36 ans qu’elle est à bord. Elle travaille le plus souvent en cuisine, aux côtés d’Erna Metzler. Mais comme elle aime aussi s’occuper des clients, elle se charge du service du petit-déjeuner. En tant qu’hôte, on sent que plusieurs bonnes âmes veillent à l’esprit particulier du bateau.

Regina erklärt die Käsesorten: Bergkäse Hittisau, 6 Monate gereift, 45  Fett / Langenegger Dorfkäse, 4 – 5 Monate gereift, 55  Fett / Heumilchkäse, 6 Monate gereift, vom Käsekasper affiniert / Moosbrucker Ursalzkäse / © Foto: Georg Berg
Regina explique les variétés de fromage : Bergkäse Hittisau, 6 mois d’affinage, 45 de matière grasse / Langenegger Dorfkäse, 4 – 5 mois d’affinage, 55 de matière grasse / Heumilchkäse, 6 mois d’affinage, affiné par le fromager / Moosbrucker Ursalzkäse / © Photo : Georg Berg

À table ! Manger chez Ernerle

Felix Groß est chef de cuisine à l’Ernerle depuis 2015. Il est originaire de l’Allgäu, c’est-à-dire, géographiquement parlant, de la région voisine. Il a d’abord fait une halte au Tyrol, chez Johann Lafer au Stromburg, a cuisiné en Angleterre et pour Relais & Châteaux en France. Il a également fait escale en Espagne et sur le MS Europa – également un bateau – avant que Felix Groß ne développe le concept de l’Ernerle avec la famille Metzler en 2015. Pour Groß, l’économie régionale que lui et son équipe de cuisine pratiquent ici est aussi une économie d’éducation et il apprécie et utilise la proximité particulière avec les clients que lui permet la cuisine ouverte.

Küchenchef Felix Groß im Beratungsgespräch mit Gästen am Tisch / © Foto: Georg Berg
Le chef de cuisine Felix Groß en conversation de conseil avec des clients à table / © Photo : Georg Berg

De nombreux restaurants proposent à leurs clients des cuisines de démonstration ouvertes, mais chez Ernerle, il se crée plus qu’un simple contact visuel. Felix Groß vient à la table et pas seul, souvent avec un chariot de service et un récipient en inox. Avant que le client n’ait choisi son menu, on lui montre parfois les produits bruts. Felix Groß présente les plats du jour et peut ainsi faire “apprécier” des plats qui, sinon, n’auraient pas beaucoup de chances d’être commandés. “Le cou de veau braisé, je dois le montrer avant, sinon il ne sera pas commandé”, dit Groß. “Je sais ce que j’ai dans le tiroir et je peux répondre de manière très flexible aux clients et à leurs souhaits. Bien sûr, cela lui permet aussi de les encourager à découvrir de nouvelles choses.

Vorspeise im Ernerle mit gleich zwei regionalen Besonderheiten, dem Zigerer (Frischkäse aus Molke), Rote Bete und den Johanni-Nüsse (eingelegte unreife Walnüsse) mit Zimt / © Foto: Georg Berg
Entrée chez Ernerle avec pas moins de deux particularités régionales, le sérac (fromage frais à base de petit-lait), la betterave rouge et les noix de la Saint-Jean (noix non mûres conservées) à la cannelle / © Photo : Georg Berg

Le menu en harmonie avec les saisons

La carte des menus s’oriente sur les saisons. Après la désalpe en automne, lorsque les animaux reviennent au village, c’est aussi le moment des plateaux d’abattage. C’est alors que s’ouvre la partie d’abattage à l’Ernerle, avec du boudin noir et du boudin de foie, de la poitrine de porc et du rôti de porc, toujours avec finesse et selon quelques principes de base que nous nous sommes fixés. Ainsi, tous les produits de base proviennent de la région, dans un rayon de 100 kilomètres. La viande provient de petites fermes et est “nose to tail”, c’est-à-dire que tout est traité par les animaux, du nez à la queue.

Direkt hinter dem Romantik-Hotel Schiff liegt der Demeter-Garten, aus dem das  frische Gemüse kommt / © Foto: Georg Berg
Juste derrière le Romantik-Hotel Schiff se trouve le jardin Demeter d’où proviennent les légumes frais / © Photo : Georg Berg

En plus de la carte, il y a aussi – jusqu’à épuisement des stocks – une recommandation orale du jour. De nombreuses herbes et variétés de légumes proviennent du propre potager Demeter situé juste derrière la maison.

Ein Gruß aus dem Garten. Salat mit Marillenchutney und Kürbiskernöl sowie Blüten und Kräutern / © Foto: Georg Berg
Un salut du jardin. Salade au chutney d’abricots et à l’huile de pépins de courge ainsi qu’aux fleurs et aux herbes / © Photo : Georg Berg
Die Tagesempfehlung: Zwiebelröstbraten vom Metzger Fetz mit Kaiserschoten und Bratkartoffeln / © Foto: Georg Berg
La recommandation du jour : rôti d’oignons du boucher Fetz avec des pois impériaux et des pommes de terre sautées / © Photo : Georg Berg
Craftbeer aus dem Bregenzerwald. Ein naturtrübes Wälder Kellerbier passt gut zur herzhaften Herbstküche / © Foto: Georg Berg
Bière artisanale du Bregenzerwald. Une bière de cave forestière naturellement trouble se marie bien avec la copieuse cuisine d’automne / © Photo : Georg Berg
Hausgemachtes Joghurteis angegossen mit Alpcider, ein österreichischer Apfelcider mit Alpenkräutern und Zitrone / © Foto: Georg Berg
Glace au yaourt maison arrosée d’Alpcider, un cidre autrichien aux herbes des Alpes et au citron / © Photo : Georg Berg

Excursion sur les kässpätzle

Dans une région fromagère désignée comme le Vorarlberg, il faut absolument s’adonner au plaisir d’une portion de Käsespätzle. Celle-ci est préparée par le chef du restaurant gastronomique Bernd Reimer pour une grande tablée. La pâte à spätzle, composée d’œufs, d’eau, de farine et de sel, est passée à la passoire à spätzle, un “knöpfler”, dans de l’eau salée bouillante. Porter une fois à ébullition, égoutter et saupoudrer d’oignons frits et de fromage de montagne – c’est délicieux !

Der Knöpfler im Einsatz. Kässpätzler werden auch Käsknöpfle genannt / © Foto: Georg Berg
Le Knöpfler en action. Les Kässpätzler sont aussi appelés Käsknöpfle / © Photo : Georg Berg
Bernd Reimer, seit Juni 2017 für das Gourmetrestaurant im Schiff zuständig, kann auch bodenständig: hier mit Azubi Anina bei der Vorbereitung von Voralberger Kässpätzle / © Foto: Georg Berg
Bernd Reimer, responsable du restaurant gastronomique du bateau depuis juin 2017, sait aussi rester terre à terre : ici avec l’apprentie Anina en train de préparer des kässpätzle du Voralberg / © Photo : Georg Berg

Un bateau avec 33 chambres

Toutes les chambres du Romantik Hotel Das Schiff sont orientées vers le sud et ont une vue magnifique sur le Winterstaude, à 1 870 mètres d’altitude, et sur la gauche sur la montagne locale, le Hittiberg, qui, avec seulement 500 mètres de dénivelé, fait quand même pas mal travailler les jambes.

Der Hausberg gibt dem Ort seinen Namen: Hittisberg – sieht harmlos aus, geht aber ganz schön in die Beine / © Foto: Georg Berg
La montagne locale donne son nom au village : Hittisberg – il a l’air inoffensif, mais il fait vraiment mal aux jambes. / © Photo : Georg Berg

Il est également possible de parcourir quelques mètres à l’intérieur de la maison. Les bâtiments de l’entreprise familiale, datant de différentes décennies, sont habilement reliés entre eux par un couloir situé au sous-sol. “Nous honorons l’ancien et louons le nouveau”, telle est la devise que les Metzler prennent à cœur.

Antonia Metzler, maßgeblich für die Modernisierung und Erweitung des 4-Sternehotels verantwortlich, ist auch die Erhaltung des Alten und der Einbezug des Regionalen ein Anliegen. Hilfreich bei allen Wagnissen und Investitionen ist der gebürtigen Simbacherin (Simbach am Inn / Niederbayern) auch immer ihr „Blick der Dazugestoßenen“ / © Foto: Georg Berg
Antonia Metzler, responsable de la modernisation et de l’extension de l’hôtel 4 étoiles, tient également à conserver l’ancien et à intégrer le régional. Cette native de Simbach (Simbach am Inn / Basse-Bavière) est toujours aidée par le “regard des nouveaux arrivants” dans toutes ses audaces et ses investissements / © Photo : Georg Berg

C’est ainsi qu’elle a réussi à combiner harmonieusement la Stube de 1840, l’extension des années 1970 et les deux constructions de 2009 et 2016. Pour le bien-être des hôtes, le bateau dispose également d’un espace spa avec sauna bio, cabine infrarouge, bain de vapeur à l’eau salée, bain de vapeur aux herbes et sauna de jardin. La piscine extérieure offre également une vue sur les montagnes.

Ein Blick wie gemalt: Aus der Sauna blickt man ebenfalls gen Süden in die Natur hinaus / © Foto: Georg Berg
Une vue comme dans un tableau : Depuis le sauna, la vue est également orientée vers le sud et la nature / © Photo : Georg Berg

Lors de la construction du nouveau bâtiment en 2016, le principe de régionalité a été étendu de manière particulière. L’aménagement intérieur de chaque suite a été confié à une entreprise de menuiserie locale différente. C’est ainsi que sont nées des pièces très individuelles, avec des approches créatives différentes. La caractéristique d’aménagement constante est le matériau bois – provenant bien sûr aussi des forêts locales.

Dans le salon de thé, des gâteaux et une sélection de fromages du Vorarlberg ainsi qu’un grand choix de thés attendent les clients dès le début de l’après-midi. Le bateau dispose même de sa propre cave à fromage. Après tout, Hittisau se trouve sur la route du fromage du Bregenzerwald et l’hôte Hans-Georg Metzler est le cofondateur de l’idée de commercialisation commune de la route du fromage du Bregenzer. Dans la cave à vin située juste à côté, de nombreux vins sont également stockés en provenance de la région du lac de Constance.

Tee, Kuchen und natürlich eine Käseauswahl steht für die Hotelgäste am Nachmittag bereit / © Foto: Georg Berg
Thé, gâteaux et bien sûr une sélection de fromages sont à la disposition des clients de l’hôtel l’après-midi / © Photo : Georg Berg

Bienvenue au pays du fromage

Le Vorarlberg est aussi appelé le pays du fromage. Plus de 60 pour cent du lait y est transformé en spécialités fromagères. La fromagerie d’alpage de Hittisau est un bon exemple de petites structures et de circuits de commercialisation directs dans l’économie laitière et fromagère du Bregenzerwald. Ce sont environ 70 paysans qui fournissent à la fromagerie d’alpage du lait de foin frais du jour.

Die Sennerei und der Fortschritt: Vor der Tür steht ein Käseautomat. Hier gibt es auf Knopfdruck Bergkäse in gängigen Reifegraden / © Foto: Georg Berg
La fromagerie d’alpage et le progrès : un distributeur automatique de fromage se trouve devant la porte. Ici, il suffit d’appuyer sur un bouton pour obtenir des fromages de montagne aux degrés de maturité courants / © Photo : Georg Berg

Outre le fromage de montagne du Vorarlberg, souvent primé, le petit magasin de vente, situé à quelques minutes à pied du bateau, propose également du beurre et des spécialités fromagères d’autres petits producteurs. La fromagerie d’alpage de Hittisau se trouve à quelques centaines de mètres seulement du Romantik Hotel Das Schiff.

Sein Beruf: Molker und Käser, Meister Käser Mathias Greber am Fertiger / © Foto: Georg Berg
Son métier : laitier et fromager, maître fromager Mathias Greber au finisseur / © Photo : Georg Berg

Trois personnes seulement travaillent à la production. Nous rencontrons le maître fromager Mathias Greber juste avant qu’il ne termine sa journée de travail. La production des meules de fromage commence tôt le matin. Le lait cru fraîchement livré est versé dans la grande cuve en cuivre, le finisseur, puis chauffé à 32 degrés et mélangé aux bactéries lactiques de la veille. C’est ici que le lait est “épaissi”.

In der Presswanne werden die Käse in Form gebracht / © Foto: Georg Berg
Les fromages sont mis en forme dans la cuve de pressage / © Photo : Georg Berg

Ensuite, le fromage passe dans la cuve de pressage. Le fromage est mis en forme. Pendant plus de 20 heures dans un bain de sel d’une teneur en sel de 20, la masse refroidit lentement de 51 degrés à 30 degrés. Les fromages descendent ensuite d’un étage dans le bain de sel de la cave. Ici, l’odeur est intensément épicée, comme la croûte du fromage à l’état pur. Neuf fois cinq fromages sont immergés dans le bain de sel.

Versenkt im Salzbad. Meister Käser Greiner weiß genau, wo die 45 Käselaibe liegen und welche als nächstes wieder gehoben werden müssen / © Foto: Georg Berg
Immergés dans le bain de sel. Le maître fromager Greiner sait exactement où se trouvent les 45 meules de fromage et lesquelles doivent être soulevées ensuite / © Photo : Georg Berg

Pour finir, un coup d’œil dans la salle du trésor de la fromagerie d’Hittisau. Les fromages de montagne y sont stockés jusqu’à 12 mois. Il y règne une forte humidité et une odeur intense d’ammoniaque.

Mathias Greiner raconte qu’autrefois, on fabriquait beaucoup d’emmental dans cette région comme produit de masse pour l’étranger. Avec l’entrée de l’Autriche dans l’UE, un programme de promotion a été mis en place en 1995 pour favoriser le retour aux spécialités régionales. Pour cela, il a fallu aménager des caves d’affinage, car un bon fromage de montagne nécessite un temps de stockage beaucoup plus long qu’un emmental du marché de masse, qui se trouve déjà dans les rayons des supermarchés après 3 ou 4 mois.

Goldene Zeiten: in der Schatzkammer der Sennerei Hittisau! / © Foto: Georg Berg
Un temps d’or : dans la salle du trésor de la fromagerie d’alpage de Hittisau ! / © Photo : Georg Berg

Le fromage d’été est plus souple, plus doux et contient plus de carotène. Le fromager appelle le fromage frais “vert”. Le fromage vert dans les couloirs des robots est retourné 3 à 4 fois par semaine. Une croûte protectrice doit se former. Les meules restent jusqu’à 5 mois dans les couloirs des robots. Elles y sont régulièrement manipulées et brossées. Ensuite, ils passent dans la cave de maturation. Elles y sont stockées à nouveau jusqu’à un an.

Roboter ziehen ihre Bahnen und putzen den Käse regelmäßig / © Foto: Georg Berg
Les robots font leur chemin et nettoient régulièrement le fromage / © Photo : Georg Berg

L’eau curative du lait – c’est le petit-lait qui fait tout !

Dans le pays du fromage Bregenzerwald, des produits créatifs sont également fabriqués à partir du petit-lait de chèvre et de vache. Hypocrate appelait déjà le petit-lait l’eau curative du lait. Si l’on transforme un litre de lait, on peut en tirer environ 10 pour cent de fromage. Les 90 pour cent restants se présentent sous forme de petit-lait. Ce petit-lait, un liquide jaune-vert, contient jusqu’à 400 substances, dont une multitude de minéraux, d’oligo-éléments et de vitamines. La famille Metzler d’Egg – qui n’a aucun lien de parenté avec les hôtes du Romantik Hotel Das Schiff – a fait de son thème de vie, la ferme, une expérience à vivre pour les visiteurs.

Moderner Betrieb mit Ziegenstall und Hightech-Kühl und Wärmetechnik. Metzler Naturhautnah aus Egg, Österreich / © Foto: Georg Berg
Une exploitation moderne avec une étable à chèvres et une technique de refroidissement et de chauffage high-tech. Metzler Naturhautnah d’Egg, Autriche / © Photo : Georg Berg

Si les enfants sont plutôt captivés par l’étable à stabulation libre pour les vaches et la maison close pour les chèvres avec galerie pour les visiteurs, les adultes peuvent se réjouir de la technique de refroidissement et de chauffage high-tech de l’installation de la ferme ou du rayonnage en hauteur pour palettes, guidé par induction et commandé par navigation, construit avec du bois local. Le magasin de la ferme propose des fromages fabriqués sur place et des produits de soin de qualité pour la peau et les cheveux, qui contiennent tous du petit-lait, un ingrédient aux vertus soignantes.

Unternehmer Ingo Metzler. Zu seinem 10. Geburtstag bekam er eine trächtige Ziege geschenkt – schnell hatte er drei Ziegen – und viel zu viel Käse für den Eigenbedarf – so fing alles an / © Foto: Georg Berg
L’entrepreneur Ingo Metzler. Pour son dixième anniversaire, il a reçu en cadeau une chèvre pleine – il a rapidement eu trois chèvres – et beaucoup trop de fromage pour sa propre consommation – c’est ainsi que tout a commencé / © Photo : Georg Berg

Ingo Metzler, entrepreneur et agriculteur de longue tradition familiale, a reçu une chèvre pleine pour son 10e anniversaire – il a rapidement eu trois chèvres – et beaucoup trop de fromage pour sa propre consommation – c’est ainsi que tout a commencé. Metzler est devenu un véritable connaisseur des chèvres, il a étudié le comportement social des animaux. Entre chèvres, des combats de hiérarchie ont lieu tous les jours. Et en plus du bouc dans la chèvrerie, il y a toujours une femelle dominante. Afin de ramener un peu de calme dans cette “guerre des cigognes”, la vaste étable des Metzler dispose de boxes surélevés pour 10 % des animaux.

Schluss mit dem Gezicke! Unter Ziegen finden jeden Tag Rangordnungskämpfe statt. Erhöhte Boxen bringen etwas Ruhe in die Ziegen Population / © Foto: Georg Berg
Fini les chamailleries ! Les chèvres se livrent quotidiennement à des combats de hiérarchie. Les boxes surélevés apportent un peu de calme à la population de chèvres / © Photo : Georg Berg

Parmi les quelque 400 composants du petit-lait déjà mentionnés, c’est surtout l’acide lactique qui a un effet positif sur le manteau d’acide protecteur de la peau. Pour leur large gamme de produits de soins, les Metzler combinent des plantes médicinales locales avec le petit-lait. En tant que client de l’hôtel romantique Das Schiff, on peut non seulement se détendre, profiter de la nature et d’une excellente cuisine, mais aussi prendre soin de soi avec les produits à base de petit-lait de Metzler.

Im Romantik Hotel Das Schiff in Hittisau sind alle Bäder mit den Molke Produkten von Metzler ausgestattet / © Foto: Georg Berg
Dans le Romantik Hotel Das Schiff à Hittisau, tous les bains sont équipés de produits à base de petit-lait de Metzler / © Photo : Georg Berg

Stimulation et détente au Romantik Hotel Das Schiff

Les clients du Romantik Hotel Das Schiff à Hittisau se voient donc proposer de nombreuses activités pour se reposer ou se former pendant plusieurs jours. Pour les excursions, les tarifs des transports en commun ainsi que des téléphériques sont inclus dans la carte de séjour. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’acheter de l’eau minérale dans le bateau, car le meilleur jaillit de chaque robinet.

Elmauer Wasser – ein wissenschaftlich untermauertes Trinkwasser. Das beste Bergquellwasser fließt im Schiff aus allen Trinkwasserarmaturen. Vorher durchläuft es den Ellmauer Licht- und Energie-Generator zum Ausgleich von Energie- und Lichtmangel in den Wassermolekülen / © Foto: Georg Berg
L’eau d’Elm – une eau potable scientifiquement prouvée. La meilleure eau de source de montagne s’écoule de tous les robinets d’eau potable du bateau. Auparavant, elle passe par le générateur de lumière et d’énergie d’Ellmauer pour compenser le manque d’énergie et de lumière dans les molécules d’eau / © Photo : Georg Berg

Idée d’excursion vers les abribus BUS:Stop à Krumbach. Ils constituent une attraction architecturale.

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Les frais de demi-pension n’ont pas été facturés par l’hôtel

Food Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/schiff-hittisau