Food-Rubrik

Brasserie artisanale Pfefferlechner

Le nom de Pfefferlechner ne vient pas facilement aux lèvres des Italiens. Mais lorsque les gourmets italiens se rendent à la ferme Pfefferlechner dans le Tyrol du Sud, ils l’appellent Albergo con vista sulla stalla (hôtel avec vue sur l’étable). Lors de notre visite, nous comprenons immédiatement la description accrocheuse du virelangue. Dans le salon, on a une vue dégagée sur une ancienne étable à vaches et sur des lapins en liberté à travers de grandes vitres. Où que l’on aille, il y a toujours beaucoup à voir. À l’extérieur, dans l’enclos près du Biergarten, les chèvres font fureur auprès des enfants. Un concept réussi qui accueille également les familles qui souhaitent faire quelque chose ensemble.

Buschenschank und Hausbrauerei Pfefferlechner. Während die Eltern zechen, können die Kinder auf dem ganzen Gelände viele Tiere beobachten / © Foto: Georg Berg
Débit de boissons et brasserie Pfefferlechner. Pendant que les parents boivent, les enfants peuvent observer de nombreux animaux sur l’ensemble du domaine / © Photo : Georg Berg

Depuis 1895, la ferme est la propriété de la famille Laimer. Cette très ancienne propriété située au cœur de Lana, dans la région de production de pommes du Tyrol du Sud, près de Merano, est mentionnée pour la première fois en 1297. La cave Pfefferlechner, qui propose des plats et des produits de sa propre fabrication, existe depuis 40 ans et la brasserie maison depuis 2005. Martin Laimer a fondé l’entreprise familiale en 1981. Sa femme Christine est issue de la famille d’hôteliers Mair, qui gère l’hôtel Hohenwart à Schenna. Elle nous fait visiter les locaux du monde de Pfefferlechner.

Christine Mair, älteste Tochter von Franz und Anna Mair führt uns durch den Pfefferlechner. Bei Kindern ganz groß im Rennen: Blick in den alten Kuhstall, durch den heute niedliche Kaninchen hoppeln / © Foto: Georg Berg
Christine Mair, fille aînée de Franz et Anna Mair, nous fait visiter le Pfefferlechner. Très apprécié des enfants : Vue de l’ancienne étable à vaches, traversée aujourd’hui par d’adorables lapins / © Photo : Georg Berg

Du moulin à grains pour l’orge à la cuve de stockage, tout est visible au Pfefferlechner et les bières fraîches peuvent être dégustées entre la cuve de brassage et la cuve de fermentation. La cuisine propose toutes sortes de plats savoureux à base d’ingrédients régionaux pour accompagner la bière. Parmi eux, des classiques comme le jarret de porc avec salade de chou ou les spareribs à la salsa de tomates.

Buschenschank und Hausbrauerei Pfefferlechner. Am Zapfhahn: Braumeister Götz Spieth / © Foto: Georg Berg
Buschenschank et brasserie maison Pfefferlechner. Au robinet : le maître brasseur Götz Spieth / © Photo : Georg Berg

Le Tyrol du Sud est un marché de croissance idéal pour la bière artisanale, car les Italiens sont des épicuriens qui aiment goûter de nouvelles choses et le régionalisme est un thème important dans le Tyrol du Sud. La découverte de la diversité culinaire inclut ici aussi la bière. Sans pouvoir mettre en péril la domination des grandes brasseries Forst, 17 brasseries artisanales du Tyrol du Sud convainquent aujourd’hui une clientèle avide de découvertes.
Dans une approche de cocréation, les maîtres brasseurs Götz Spieth et Andrea Amellini mettent en œuvre les idées et les visions de toute l’équipe et veillent au respect des normes de qualité à long terme.

Zweisprachiges Biermenü der Buschenschank und Hausbrauerei Pfefferlechner / © Foto: Georg Berg
Menu de bière bilingue du Buschenschank et de la brasserie maison Pfefferlechner / © Photo : Georg Berg
Abends wird es voll im Buschenschank der Hausbrauerei Pfefferlechner. Die Gäste genießen Südtiroler Gerichte zum frischen Bier / © Foto: Georg Berg
Le soir, le Buschenschank de la brasserie maison Pfefferlechner se remplit. Les clients dégustent des plats du Tyrol du Sud accompagnés de bière fraîche / © photo : Georg Berg
Buschenschank und Hausbrauerei Pfefferlechner. Im November wird die Gaststube mit einer Distille beheizt. Gebrannt wird Kirsch- Trester- oder Bierbrand. Spezialität ist "Gupffleisch", in Schnapsdampf gekochter Schweinsschopf, der mit Speckknödel und gedünstetem Weißkraut serviert wird. / © Foto: Georg Berg
En novembre, la taverne est chauffée par un distillateur. On y distille de l’eau-de-vie de cerise, de marc ou de bière. La spécialité est le “Gupffleisch”, une tête de porc cuite à la vapeur d’eau-de-vie, servie avec des quenelles de lard et du chou blanc cuit à la vapeur. / © Photo : Georg Berg

La bière classique du Pfefferlechner est une bière blonde de basse fermentation, naturellement trouble, à base de malt de Pilsen et à teneur modérée en gaz carbonique. La Pfeffer Pale Ale est brassée en haute fermentation avec 100% de malt du Tyrol du Sud, auquel sont ajoutées différentes sortes de houblon. En automne, nous proposons une bière spéciale, la Pfeffer Kastanie, une bière naturellement trouble, de couleur ambrée et de fermentation basse, avec de légers arômes de fumée. La Pfeffer Schwarz est une bière sombre de fermentation basse à l’arôme de noix et aux notes de chocolat amer. Selon la saison, on brasse également des bocks forts stockés sur du bois de chêne avec différents houblons.

Ausschank im Pfefferlechner. Die Hausbrauerei braut verschiedene Biere. Vom Pfeffer Hell bis Pfeffer Schwarz. Vom Kastanien Bier bis zum Pale Ale. Neueste Kreation ist ein alkoholfreies Bier. Das erste aus Südtirol / © Foto: Georg Berg
Débit de boissons au Pfefferlechner. La brasserie maison brasse différentes bières. De la Pfeffer Hell à la Pfeffer Schwarz. De la bière de châtaigne à la Pale Ale. La dernière création est une bière sans alcool. La première du Tyrol du Sud / © Photo : Georg Berg

En 2019, la petite brasserie maison a réussi un véritable coup. Elle a obtenu un brevet de l’Université technique de Berlin pour la fabrication d’une bière sans alcool dont le goût ne se distingue guère de celui de la vraie bière. Un mélange spécial de micro-organismes produit, lors du processus de fermentation, le goût typique de la bière malgré une très faible teneur en alcool. La première bière sans alcool du Tyrol du Sud s’appelle Freedl et c’est surtout la fille de Laimer, Maria-Elisabeth, qui se concentre sur le développement de la marque.

Im Biergarten in Lana verkostet man die Produktpalette der Hausbrauerei Pfefferlechner aus Degustationsgläsern / © Foto: Georg Berg
Dans le Biergarten de Lana, on déguste la gamme de produits de la brasserie maison Pfefferlechner dans des verres de dégustation / © Photo : Georg Berg

Maria-Elisabeth Laimer attache une grande importance au feedback des différents types d’épicuriens lors du développement de la marque sans alcool. “Pour nous, l’implication des clients et de notre communauté est incroyablement importante. Pour la Freedl Calma, nous avons fait plusieurs tastings préalables, y compris avec des personnes qui ne sont pas dans l’environnement typique de la bière, afin de développer la bonne recette”. Le prochain objectif est la meilleure combinaison gustative de bière et de basilic pour en faire un compagnon de repas génial.

Vier verschiedene Sorten Flaschenbier der Hausbrauerei Pfefferlechner in Lana, Südtirol, Italien / © Foto: Georg Berg
Différentes sortes de bières en bouteille de la brasserie maison Pfefferlechner à Lana, Tyrol du Sud, Italie / © Photo : Georg Berg

La nouveauté est Freedl Calma, la première bière au basilic sans alcool, brassée à la croisée de l’expertise allemande en matière de bière et de la joie de vivre italienne. Elle utilise du basilic de montagne qui pousse à 1 500 mètres d’altitude sur le Stelvio. Son effet apaisant devrait faire de la Freedl Calma la bière parfaite après le travail.

Hier klicken, um den Inhalt von Google Maps anzuzeigen.
Erfahre mehr in der Datenschutzerklärung von Google Maps.

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Lors du voyage de recherche, les frais de demi-pension n’ont pas été facturés par l’hôtel Hohenwarth.

Publication imprimée

Food Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand : https://tellerrandstories.de/pfefferlechner-sudtirol
UkrainianFrenchItalianSpanishJapaneseDutchPolishHungarianBulgarianTurkishIcelandic