L’Islande et la bière

L’Islande n’est pas une destination bon marché et l’un des produits qui le prouve le mieux est l’alcool. Qu’il s’agisse de bière légère ou d’alcool fort, l’alcool est fortement taxé et la bouteille de vin ou le pack de six bières pour la maison ne sont disponibles qu’au Vínbúðin, un établissement public. Outre les touristes, ce sont surtout les Islandais eux-mêmes qui doivent vivre avec la réglementation de l’État.Chaque année, le 1er mars, c’est la Bjórdagurinn en Islande. En ce jour de la bière, les Islandais célèbrent la légalisation de la consommation de bière. De nombreux bars sont ouverts jusqu’au petit matin et des bières spéciales sont créées pour commémorer cet événement important.

Nicht nur Brauhaus, sondern auch coole Location für Veranstaltungen und ein beliebtes Pub. Segull 67 ist in einer ehemaligen Fischfabrik untergebracht / © Foto: Georg Berg
Pas seulement une brasserie, mais aussi un lieu cool pour des événements et un pub populaire / © Photo : Georg Berg

Au début du 20e siècle, le mouvement d’abstinence s’est développé dans de nombreux pays du monde. L’État islandais a exprimé sa sollicitude à l’égard de la population en interdisant l’alcool à partir de 1915. Le réflexe fut, comme dans d’autres pays, une augmentation de la contrebande et de la distillation clandestine. Dès 1922, l’importation de vin fut à nouveau autorisée sous la pression des partenaires commerciaux. Pour dissuader la consommation excessive, des têtes de mort sinistres furent imprimées sur le Brennivin, l’eau-de-vie préférée des Islandais. Cela a rendu l’eau-de-vie presque encore plus populaire et jusqu’à aujourd’hui, les locaux l’appellent affectueusement la Mort noire. Après la légalisation des spiritueux en 1933, la bière contenant plus de 2,25 pour cent d’alcool est restée interdite. Il devait rester difficile de se procurer de grandes quantités d’alcool. Mais avec le développement du tourisme, la demande de bière a également augmenté. Finalement, après 75 ans et plusieurs tentatives au Parlement, un vote le 1er mars 1989 a permis de légaliser la bière. La bière est devenue la boisson alcoolisée préférée des Islandais.

Brennivín. Der isländische Schnaps wird im Volksmund auch Schwarzer Tod genannt. Seit der Prohibition, die in Island 1915 in Kraft trat, trägt Brennivín ein schwarzes Etikett / © Foto: Georg Berg
Le Brennivín. L’eau-de-vie islandaise est communément appelée la Mort noire / © Photo : Georg Berg

Bières artisanales islandaises

Au début de la légalisation, les grandes brasseries étrangères dominaient le marché. En 2006, la première microbrasserie islandaise, Kaldi, a été lancée à Arskogssandur, dans le nord. Ce fut le coup d’envoi de nombreuses autres micro-brasseries dans tout le pays. Elles sont aujourd’hui plus d’une vingtaine. Elles se sont regroupées au sein de l’association Independent Craft Brewers of Iceland (ICBI). Il est possible de les visiter lors d’un circuit le long de la Ring Road. Beaucoup d’entre eux ont leurs propres pubs et proposent des visites guidées. Certains, comme le pionnier Kaldi, proposent même un bain chaud à la bière dans le spa de l’établissement. Les vínbúðins d’État proposent toujours une sélection de bières artisanales locales. Les petites brasseries vendent sur place dans leurs propres boutiques. Un signe ténu que le monopole de l’État sur la vente d’alcool pourrait bientôt être ébranlé.

Þórgnýr Thoroddsen berät isländische Mikro-Brauereien bei der Entwicklung und Distribution von Bier / © Foto: Georg Berg
Þórgnýr Thoroddsen conseille les micro-brasseries islandaises dans le développement et la distribution de la bière / © Photo : Georg Berg

Le connaisseur de bière

Þórgnýr Thoroddsen est un fin connaisseur de la scène islandaise de la bière et du brassage. Son entreprise, basée à Reykjavik, s’appelle Bjorland – le pays de la bière. Þórgnýr conseille les brasseries dans le développement de variétés de bière et se bat pour que le dernier obstacle sur la voie d’un pays libre de la bière soit bientôt de l’histoire ancienne. Le monopole de l’entreprise publique Vínbúðin doit enfin tomber. Les microbrasseurs locaux ont besoin d’autres débouchés et font pression pour pouvoir les exploiter. Mais la concurrence des grandes brasseries internationales donne du fil à retordre aux brasseurs indépendants de bière artisanale. Celles-ci proposent souvent aux restaurateurs des réductions de prix avec lesquelles les petites start-up ne peuvent pas rivaliser. Malgré cela, les restaurants et les bars sont fiers de pouvoir proposer des bières locales. En tant que voyageur, il faut donc toujours demander une craft beer brassée localement.

Kreatives Gespann: Lady Brewer Porey Björk Halldorsdottir und Marta Heidarsdottir from design duo Gæla in Reykjavik / © Foto: Georg Berg
Un tandem créatif : Lady Brewer Porey Björk Halldorsdottir et Marta Heidarsdottir du Design Duo Gæla à Reykjavik / © Photo : Georg Berg

La dame à la bière

La bière fait plaisir et la bière rassemble. C’est exactement ce que vit la Lady Brewery à Reykjavik. Ce que préfère Porey Björk Halldorsdottir, c’est brasser de la bière événementielle. Pour les fêtes, pour les mariages ou pour la semaine d’action Design-March. Pour le Hönnunar Mars à Reykjavik, elle a déjà brassé la bière événement pour la quatrième année consécutive. Non seulement un brassin spécial est créé, mais la bière devient également une coproduction avec d’autres créateurs de la ville. En 2022, ce sera la créatrice de mode Marta Heidarsdottir du duo de designers Gæla. Pour ses créations de sacs poilus, elle utilise principalement du cuir de moutons islandais. Dans son atelier, l’ambiance est très poilue à cause des peaux d’animaux. Mais comment associer le poil de mouton et la bière ? Il ne faut pas que cela devienne désagréable.

Jedes Jahr arbeitet die Lady Brewery mit Designern zusammen, um das DesignMarch-Bier zu kreieren. Sie halten die Ausgabe 2022 in der Hand: ON A ROLL. Am besten vor dem Ende der Zeit / © Foto: Georg Berg
Chaque année, la Lady Brewery collabore avec des designers pour créer la bière Design March. Ici ON A ROLL de 2022 / © Photo : Georg Berg

Le résultat est un chef-d’œuvre fou qui vaut la peine d’être goûté et caressé, disent les dames créatives à propos de leur création. La bouteille de bière a une deuxième vie en tant que rouleau pelucheux. Le Fuzzy-Roll devient un intermédiaire entre la mode et la bière. Et symbolise un objet avec lequel on prend soin des choses qui nous entourent. Les hivers islandais sont connus pour être longs et sombres. C’est pourquoi on dit : soit tu déprimes, soit tu deviens créatif ! Dans ce cas, la créativité est clairement née de l’obscurité. Le Design March s’appelle toujours ainsi, mais depuis la pandémie, il n’a plus lieu en mars, mais début mai.

Design March in Reykjavik ist das größte isländische Designfestival, das Teilnehmer und Gäste mit progressivem Design und Innovation zusammenbringt. Die Lady Brewery braut seit mehreren Jahren das Festival-Bier / © Foto: Georg Berg
Design March à Reykjavik est le plus grand festival de design islandais, qui réunit participants et invités autour du design progressif et de l’innovation/ © Photo : Georg Berg

Le brasseur de bière à la boussole claire

Segull 67 est une brasserie familiale située dans le village de pêcheurs islandais de Siglufjörður. Segull est le mot islandais pour aimant. L’aiguille magnétique de la boussole fait partie du logo. Segull 67 est devenu un endroit cool dans le nord de l’Islande. La saison, et donc les clients, y sont déjà présents en février et mars. En effet, Siglufjördur, situé à 67 degrés de latitude, dispose de son propre domaine skiable, accessible par des vols directs depuis le Danemark et la Grande-Bretagne.

Coole Location im Norden von Island. Segull 67 gehört zu den Indipendent Craft Brewers of Iceland (ICBI) / © Foto: Georg Berg
Segull 67 fait partie des Indipendent Craft Brewers of Iceland (ICBI) / © Photo : Georg Berg
Hochmoderne Anlage in der Brauerei Segull 67 in Siglufjördur, Nordisland. Die familiengeführte Craft Beer Brauerei steht im Kühlraum einer ehemaligen Fischfabrik / © Foto: Georg Berg
Installation ultramoderne dans la brasserie Segull 67 à Siglufjördur, dans le nord de l’Islande. La brasserie de bière artisanale est installée dans une ancienne usine de poisson/ © Photo : Georg Berg

La micro-brasserie a été fondée en 2015 par Marteinn Haraldsson, qui a changé de voie, et fait partie des Indipendent Craft Brewers of Iceland (ICBI). Segull 67 produit déjà 100 000 litres par an, toutes variétés confondues, de l’Amber Lager à l’IPA en passant par la Summer Ale. Auparavant, Marteinn travaillait comme concepteur informatique. Pour les bières de saison, il dit vivre sa créativité et expérimenter avec des ingrédients au-delà de la loi sur la pureté. Et il est en train de planifier une distillerie dans l’immense ancienne usine de poisson. Malgré les nouvelles libertés sur le marché de la bière, célébrées chaque année le 1er mars, l’amour des Islandais pour la Brennivin reste intact.

Chaque année, début mai, c’est la Design March à Reykjavik. Porey Björk de la Lady Brewery a certainement brassé une bière spéciale à cette occasion. Dans le centre-ville et sur le port, il faut absolument faire attention aux panneaux annonçant la Design March. Les visiteurs n’ont pas besoin d’invitation, il suffit d’entrer et de voir les dernières nouveautés en matière de design et d’innovation. Ceux qui empruntent la Ring Road peuvent se procurer la carte de l’Independent Craft Brewers of Iceland (ICBI) et étudier la scène brassicole de l’Atlantique Nord. Segull 67 mérite en tout cas un arrêt pour une visite de la brasserie avec dégustation. Mais attention – alcool et conduite automobile ne font pas bon ménage en Islande, sauf si le taux d’alcoolémie est inférieur à 0,2 pour mille !

Histoires merveilleuses d’Islande

Magique, mystique, merveilleuse. Lors de notre voyage en Islande, nous avons découvert une nature époustouflante, profité des avantages de la géothermie et goûté à quelques plats étranges ou à la bière, légalisée en 1989 seulement. En Islande, il y a bien des moutons de tête, mais en aucun cas des poneys. En revanche, les descendants des Vikings ont aujourd’hui des trottoirs chauffés, des volcans toujours en ébullition et beaucoup de créativité, ce qui, pendant les longs mois sombres, est le meilleur remède contre un début de dépression hivernale. Dans d’autres épisodes de Moment Mal, il est question de bouteilles de bière poilues, de trolls pétrifiés et de pierres de souhaits. Le requin du Groenland fermenté, à l’odeur atroce, contraste avec le pain de seigle cuit dans la terre chaude. Les baleines qui apparaissent régulièrement au large de Húsavík sont un motif de photo très apprécié lors du whale watching.

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Thèmes de food sur Tellerrand-Stories

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s'abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Cet article contient des liens publicitaires (également appelés liens d'affiliation ou liens de commission) qui mènent à des intermédiaires de biens ou de services.

Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/island-bier