Fortnum – Mason – Grand magasin à Londres

Indeed – c’est vraiment devenu A very british cook book. La couverture est déjà en vert arsenic, la couleur de la célèbre adresse gastronomique londonienne Fortnum & Mason. Tom Parker Bowles est journaliste culinaire et critique gastronomique. Ses chroniques sont publiées dans des magazines britanniques tels que GQ ou Esquire. Il est en outre proche de la famille royale britannique, puisqu’il est le fils du premier mariage de la reine Camilla et donc le beau-fils du roi Charles III.

Illustration Couple eating breakfast von Edward Bawden, Archiv Fortnum & Mason
Illustration : Couple eating breakfast de Edward Bawden / © Archives Fortnum & Mason

La dédicace dans A Very British Cook Bo ok avec des recettes et des histoires va à William Fortnum et Hugh Mason, qui ont fondé le légendaire grand magasin en 1707. Dans l’introduction, Parker Bowles décrit sa première visite chez Fortnum & Mason sur Picadilly Road dans le quartier londonien de St James. Il s’extasie devant la magie particulière qu’exercent les décorations de vitrines exubérantes et les rondelles empilées avec les plus belles boîtes de conserve ainsi que d’innombrables autres tentations. C’est ce que la maison fait encore aujourd’hui et l’effet n’est pas seulement obtenu sur les enfants qui, comme Parker Bowles, étaient récompensés par une glace banana split en cas de bonne conduite. Moi aussi, à chaque visite, une joie enfantine me saisit à la vue des bicornes et des thés dans leurs plus beaux emballages.

Das legendäre Warenhaus Fortnum und Mason in London ist berühmt für seine üppigen Auslagen und Dekorationen / © Foto: Georg Berg
Le légendaire grand magasin Fortnum et Mason à Londres est célèbre pour ses étalages et ses décorations somptueuses. Ici Angela Berg et son amie Steph Denton en train d’admirer les boîtes de biscuits / © Photo : Georg Berg

Du morning tea et de la question de savoir s’il faut du thé ou du café pour le petit-déjeuner, en passant par le lunch et le fameux afternoon tea, jusqu’au dîner et au souper, on trouve dans ce somptueux volume 111 recettes authentiques de la célèbre maison de lifestyle Fortnum & Mason. Des photographies accompagnent exclusivement chaque recette. Les illustrations tirées des catalogues historiques de la maison, dessinées par Edward Bawden, véhiculent l’art de vivre à l’anglaise et une touche de noblesse.

Der belebte Eingang des Kaufhauses Fortnum & Mason auf der Piccadilly Straße in London / © Foto: Georg Berg
L’entrée animée du grand magasin Fortnum & Mason sur la rue Piccadilly à Londres / © Photo : Georg Berg

Fortnum & Mason écrit l’histoire de l’entreprise depuis plus de 300 ans et celle-ci est bien sûr étroitement liée à la famille royale britannique. Tom Parker Bowles raconte l’une des plus belles histoires dès le début du livre. C’est à peine croyable, mais l’origine de cette célèbre maison de style de vie est basée sur des restes de cire. William Fortnum, en tant que serviteur de la reine Anne, était autorisé à collecter et à conserver les bouts de bougies royales. Comme la maison Stewart allumait toujours des bougies fraîches à la tombée de la nuit, les restes de cire que Fortnum revendait avec un bon bénéfice s’additionnaient pour former une belle somme. C’était le capital de départ pour le grand magasin étincelant au glamour métropolitain qu’il est aujourd’hui.

Ein Klassiker: Der Devonshire Cream Tea wird in Endsleigh nachmittags ab 17 Uhr in der Bibliothek angeboten / © Foto: Georg Berg
Un classique : le Devonshire Cream Tea est proposé à Endsleigh l’après-midi à partir de 17 heures dans la bibliothèque / © Photo : Georg Berg

Mais revenons au livre et à une institution parmi les repas britanniques, l’afternoon tea. Ce thé de l’après-midi est traditionnellement pris à 17 heures. Dans sa variante somptueuse, le repas attend, outre un bon thé noir, des délices empilés sur des plateaux. Parmi elles, le Victoria Sponge Cake, des sandwichs coupés en bouchées et bien sûr des scones avec de la clotted cream et de la confiture de fraises. Le Cook Book de Tom Parker Bowles fournit des recettes pour tout cela, dans les variations les plus diverses. La plupart du temps, il y a aussi des introductions amusantes écrites par lui, qui expliquent tantôt l’histoire de la création d’une pâtisserie ou d’une recette, tantôt les ingrédients particuliers utilisés dans la pâtisserie de Fortnum & Mason.

Das Herzstück eines jeden Cream Tea’s: Scones mit Clotted Cream und Erdbeermarmelade / © Foto: Georg Berg
La pièce maîtresse de tout Cream Tea : des scones avec de la clotted cream et de la confiture de fraises / © Photo : Georg Berg

A very britsih cook book guide le lecteur à travers tous les repas principaux et les collations que l’Empire britannique a jamais eu à offrir. Tom Parker Bowles raconte de belles anecdotes et ouvre l’appétit et l’envie de cuisiner ou de faire de la pâtisserie. On ne peut guère demander plus à un livre de cuisine. Pour augmenter le feeling Empire, je ne peux que recommander la visite de la maison mère au 181 Picadilly Road. Aux heures pleines, il ne faut cependant pas se trouver dans la maison, mais de l’autre côté de la rue et regarder au premier étage, directement au-dessus de l’entrée principale. Car c’est à ce moment-là que l’on peut faire la connaissance de M. Fortnum et M. Mason. Ils sortent de la boîte à musique sous la forme de personnages en bois presque grandeur nature, portent un service à thé et, en référence aux débuts, un chandelier, s’inclinent poliment l’un devant l’autre et enchantent ainsi par leur jeu tous les visiteurs de Fortnum & Mason.

Romantisches Käse-Candle-Light in der Suite. Noch satt vom Devonshire Cream Tea? Dann ist die Käseplatte im eignen Zimmer eine hervorragende Alternative zum üppigen Dinner / © Foto: Georg Berg
Chandelle romantique au fromage dans la suite. Encore repu du Devonshire Cream Tea ? Le plateau de fromages dans votre chambre est une excellente alternative au dîner somptueux / © Photo : Georg Berg

Un séjour dans les hôtels d’Olga Polizzi est donc très britannique. Cliquez ici pour lire le reportage sur l ‘hôtel Endsleigh dans le Devonshire. L’ancien club nautique de St Mawes est un peu plus maritime, mais tout aussi britannique. Cliquez ici pour lire le reportage sur l’hôtel Tresanton en Cornouailles.

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

(*) Cet article contient des liens publicitaires (également appelés liens d’affiliation ou de commission) qui mènent à Amazon.fr.

Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/fortnum-mason-london