Hôtel Cresta Palace à Celerina

Celerina, le village où se trouve le Cresta Palace, n’est qu’à quelques kilomètres de Saint-Moritz, mais tout comme Pontresina et Silvaplana, il n’est connu en tant que village indépendant qu’en Suisse ou dans le sud de l’Allemagne.

Mitten in Celerina weist ein Markierungsstein auf die Nachbarorte hin / © Foto: Georg Berg
Au milieu de Celerina, un repère indique les localités voisines / © Photo : Georg Berg

La Suisse promet avant tout aux voyageurs une magnifique expérience de la nature et, en Haute-Engadine, des montagnes particulièrement escarpées se trouvent à proximité immédiate. Les légionnaires romains avaient-ils déjà pensé à cela lorsqu’ils sont restés dans ces vallées étroites au lieu de se retirer de leurs campagnes germaniques ? Leur latin vulgaire est aujourd’hui encore le romanche, la quatrième langue officielle de la Suisse, parlée par 40 000 personnes.

Die Fahne des Kantons Graubünden besteht aus drei Teilen und erinnert damit an die drei Bünde, aus denen der heutige Kanton hervorging. Der schwarze Steinbock als Emblem des Gotteshausbundes, das geteilte Feld für den grauen Bund und das Blau-gelbe Kreuz für den Zehngerichtebund / © Foto: Georg Berg
Le drapeau du canton des Grisons est composé de trois parties, rappelant ainsi les trois confédérations qui ont donné naissance au canton actuel. Le bouquetin noir, emblème de la Ligue des maisons de Dieu, le champ divisé pour la Ligue grise et la croix bleue et jaune pour la Ligue des Dix-Juridictions / © Photo : Georg Berg
In der Schweiz ist auch das Rätoromanische, das nur von wenigen Menschen gesprochen wird, eine wichtige Sprache / © Foto: Georg Berg
En Suisse, le romanche, qui n’est parlé que par quelques personnes, est également une langue importante / © Photo : Georg Berg

L’histoire fastueuse du Cresta Palace

Lorsqu’au tournant du siècle, les vacances à la montagne devinrent populaires et que l’Engadine devint plus facilement accessible en train, on décida de construire un somptueux hôtel à proximité immédiate de la nouvelle gare de Celerina. La localité se composait alors encore de deux petits quartiers qui, depuis, sont pratiquement réunis.

Von der Straße aus ist die Fassade des vom Architekten Jost-Franz Huwyler-Boller entworfenen Cresta Palace kaum noch hinter den hohen Bäumen des Parks zu erkennen / © Foto: Georg Berg
Depuis la rue, la façade du Cresta Palace, conçu par l’architecte Jost-Franz Huwyler-Boller, est à peine visible derrière les grands arbres du parc / © Photo : Georg Berg

Le style du début du siècle est encore perceptible aujourd’hui à de nombreux endroits à l’intérieur de l’hôtel. Dans les premières années, le public était international. Ce sont surtout des Anglais qui appréciaient l’air frais et le temps sans brouillard, surtout pendant la saison hivernale.

Zum Empfangsbereich des Cresta Palace gehört ein breiter Treppenaufgang und heutzutage selbstverständlich ist auch ein Personenaufzug / © Foto: Georg Berg
La zone d’accueil du Cresta Palace comprend un large escalier et aujourd’hui, un ascenseur est également disponible / © Photo : Georg Berg

Ce n’est que relativement tard, dans la seconde moitié du 20e siècle, que la circulation automobile a entraîné des changements structurels encore visibles aujourd’hui. On a longtemps méprisé la voiture, la considérant comme un véhicule de luxe pour sportifs désœuvrés. Mais lorsqu’en 1912, l’empereur allemand refusa de passer ses vacances en Engadine uniquement à cause de l’interdiction stricte des voitures, un lent changement d’attitude s’amorça. Dix référendums ont été nécessaires pour que les voitures soient autorisées, que le réseau routier soit étendu et que des places de parking soient créées.

C’est justement ce mélange de réminiscences du passé et d’activités de loisirs proposées qui fait du Cresta Palace une oasis bienfaisante au milieu du paysage grandiose de l’Engadine.

Die Jugendstil-Halle im Cresta Palace ist fast unverändert erhalten. Zwischen imposanten Säulen informiert man sich auch heute noch über das Geschehen in der Welt. Hier gehört das Rascheln von Zeitungspapier nicht zu den ausgestorbenen Geräuschen / © Foto: Georg Berg
Le hall Art nouveau du Cresta Palace est resté pratiquement inchangé. Entre les imposantes colonnes, on s’informe encore aujourd’hui sur les événements du monde. Ici, le bruissement du papier journal ne fait pas partie des bruits disparus / © Photo : Georg Berg

Détente et gourmandise au Cresta Palace

Dans le grand espace spa, on trouve de la piscine couverte à différents saunas et une salle avec des appareils de fitness, mais aussi plusieurs salles de soins pour des massages et des traitements de beauté individuels.

Das Wasser im Hallenbad hat angenehme 29°C / © Foto: Georg Berg
L’eau de la piscine couverte est à une température agréable de 29°C / © Photo : Georg Berg
Der Saunabereich ist in ein angenehm natürliches Licht getaucht / © Foto: Georg Berg
L’espace sauna est baigné d’une agréable lumière naturelle / © Photo : Georg Berg
Die Fachkompetenz der Masseure ist besonders hervorzuheben. Hier erspürt und behandelt Andrea Solinger individuelle Schwachstellen und gibt nebenbei noch Hinweise, wie sich im Alltag die Verspannungen am besten vermeiden lassen / © Foto: Georg Berg
La compétence professionnelle des masseurs mérite d’être soulignée. Ici, Andrea Solinger détecte et traite les points faibles individuels et donne au passage des conseils sur la meilleure façon d’éviter les tensions au quotidien / © Photo : Georg Berg

Le dîner du soir est pris soit dans la grande salle à manger sous de grands lustres comme menu du jour, soit au restaurant à la carte Giacomo.

Abendessen unter Swarowski Kronleuchtern / © Foto: Georg Berg
Dîner sous les lustres Swarowski / © Photo : Georg Berg
Tuna Tataki im Sesammantel mit Wasabi-Limetten-Creme fraiche und süß-saurem Gurkensalat / © Foto: Georg Berg
Tataki de thon enrobée de sésame avec crème fraîche au wasabi et au citron vert et salade de concombre aigre-douce / © Photo : Georg Berg

L’entrée de thon flambé du Giacomo séduit par ses délicats arômes grillés et sa crème fraîche verte vraiment rafraîchissante. Le tartare de bœuf mariné à l’armanac est également convaincant. La combinaison avec la terre d’olive verte et noire permet de jouer subtilement avec le piquant.

Rindstartar mit Armanac / © Foto: Georg Berg
Tartare de bœuf à l’armanac / © Photo : Georg Berg

Pour la douce troïne: menu oreiller à la carte

Si l’on a déjà respiré à fond l’air sain des montagnes pendant la journée en faisant de la randonnée ou du vélo, la lourdeur du lit est encore renforcée par un petit quelque chose de spécial pendant la nuit. Le Cresta Palace propose à ses hôtes un choix d’oreillers différents, remplis de mélanges aux effets variés.

An den Füllungen der Kopfkissen kann vor der Auswahl probegerochen werden. Ein Musterkoffer macht das Kissenmenü sinnlich erfahrbar / © Foto: Georg Berg
Il est possible d’essayer le remplissage des oreillers avant de faire son choix. Un coffret d’échantillons permet de découvrir le menu des oreillers de manière sensorielle / © Photo : Georg Berg
  • Un oreiller à la rose favorise la cicatrisation et l’harmonisation.
  • Le puissant mélange d’énergie contenu dans l’oreiller Energetic permet de soulager l’insomnie, la nervosité et les maux de tête.
  • Enrichi d’herbes de montagne puissantes, le coussin énergétique favorise la concentration.
  • L’oreiller contre les maux de tête doit son efficacité à l’effet rafraîchissant de la menthe.
  • L’oreiller de rêve Betonika, rempli de vannure d’épeautre et d’herbe de Hildegard, promet un sommeil réparateur et de bons rêves.
  • Les copeaux de l’arolle des hautes Alpes (également appelé pin cembro en dehors de la Suisse) diffusent une odeur de résine apaisante qui permet de dormir plus profondément en abaissant le pouls. De plus, l’oreiller en arolle réduit la transpiration au niveau du cou et de la tête.
  • Pendant les périodes de refroidissement, le coussin contre le rhume Atemfrei à l’eucalyptus, au thym, à la sauge des montagnes et aux fleurs de tilleul permet de libérer les voies respiratoires.
  • Le mélange de l’oreiller de rêve aux herbes porte-bonheur améliore l’humeur : Fleurs de sureau, millepertuis, gaulthérie, gui, bétoine, menthe sauvage, romarin, fleurs d’hibiscus, cannelle, clous de girofle, orange et écorces de cynorrhodon.
  • Les personnes particulièrement actives peuvent calmer leur système cardio-vasculaire avec le mélange de l’oreiller Manager: Flocons de gaude d’arolle, herbe de bétoica, tghymian, menthe et sauge.
In Deutschland und Österreich kennt man die Zirbelkiefer unter dem Namen Zirbe. Nur in der Schweiz heißt sie Arve und in Celerina auf rätoromanisch Dschember. Bevor das Kauderwelsch aber zu kompliziert wird, ist man auf dem Arvenkissen schon eingeschlafen / © Foto: Georg Berg
En Allemagne et en Autriche, le pin cembro est connu sous le nom de Zirbe. Il n’y a qu’en Suisse qu’il s’appelle Arve et à Celerina, en romanche, Dschember. Pendant que l’on réfléchit encore à ce charabia, on s’est déjà endormi sur l’oreiller en pin / © Photo : Georg Berg

Remontées mécaniques, vélos et bien-être

Dès son arrivée, le client reçoit à la réception un ticket qui lui permet d’utiliser librement tous les moyens de transport des environs. Cela allège considérablement le budget des vacances, surtout en ce qui concerne les remontées mécaniques.

Mal eben zum Apéro-Konzert auf dem St. Moritz Jazz-Festival? Mit dem Bus dauert die Fahrt von der Haltestelle Cresta Palace in Celerina nur fünf Minuten / © Foto: Georg Berg
Un apéro-concert au festival de jazz de St-Moritz ? Avec le bus, le trajet depuis l’arrêt Cresta Palace à Celerina ne dure que cinq minutes / © Photo : Georg Berg

L’hôtel est le point de départ idéal pour toutes les activités de loisirs. Le bus et le train partent devant et derrière le Cresta Palace. Toutes les destinations sont ainsi facilement accessibles et l’efficacité des moyens de transport suisses n’a de toute façon pas son pareil.

Auf Schienen fährt die Drahtseilbahn zum Muottas Muragl. Von dort oben hat man eine phantastische Aussicht und kann zu ausgedehnten Bergwanderungen starten / © Foto: Georg Berg
Le funiculaire qui mène au Muottas Muragl est sur rails. De là-haut, on a une vue fantastique et on peut partir pour de longues randonnées en montagne / © Photo : Georg Berg
Aussicht von der Bergstation Muottas Muragl: Links unten im Tal liegt Pontresina, wo Angela Merkel sich regelmäßig von ihrem Amt als Bundeskanzlerin erholt hat. Im rechten Tal entlang der Seen aufgereiht die Orte Celerina, St. Moritz und im Hintergrund Silvaplana / © Foto: Georg Berg
Vue depuis la station supérieure du Muottas Muragl : à gauche, en bas de la vallée, se trouve Pontresina, où Angela Merkel s’est régulièrement reposée de ses fonctions de chancelière fédérale. Dans la vallée de droite, alignées le long des lacs, les localités de Celerina, St. Moritz et, en arrière-plan, Silvaplana / © Photo : Georg Berg
Da staunt der Hoteldirektor auf dem E-Bike. Einen Reisenden, der hoch zu Ross Graubünden durchquert, sieht auch er nicht alle Tage / © Foto: Georg Berg
Même le directeur de l’hôtel sur son vélo électrique est étonné. Ce n’est pas tous les jours qu’il voit un voyageur traverser les Grisons à cheval / © Photo : Georg Berg

Outre les VTT mis gratuitement à disposition par l’hôtel, il est également possible de louer des vélos électriques moyennant un supplément. Kai W. Ulrich est le directeur de l’hôtel Cresta Palace et ne manque pas de nous guider vers quelques endroits qu’il est préférable d’aborder par ses propres moyens.

En traversant une grande forêt mixte d’aroles et de mélèzes d’un seul tenant, on arrive au Lej da Staz, qui compte parmi les lacs de baignade les plus appréciés des habitants de la région.

Vom Steg in den Lej da Staz zu springen ist in der sonst so mondänen Gegend um St. Moritz ein echter Geheimtipp / © Foto: Georg Berg
Sauter dans le Lej da Staz depuis la passerelle est un véritable secret de polichinelle dans la région habituellement mondaine de St. Moritz / © Photo : Georg Berg

Sur le chemin du glacier de Morteratsch, la fonte du glacier due au climat est documentée de manière impressionnante. Le directeur de l’hôtel, Ulrich, trouve effrayant qu’avec les glaciers disparaissent aussi les principales réserves d’eau potable de Suisse.

Bis zu dieser Stelle füllte der Morteratsch-Gletscher noch 1970 das Tal aus / © Foto: Georg Berg
Jusqu’à cet endroit, le glacier de Morteratsch remplissait encore la vallée en 1970 / © Photo : Georg Berg

Statiun da Basa – station de base à l’hôtel

Au Cresta Palace Hotel, le point de départ de toutes les activités de plein air est la Statiun da Basa. Ici, à la Basistation, comme le terme rhéto-romanche se traduit, on ne trouve pas seulement l’équipement pour toutes les activités. Les collaborateurs aident à planifier les excursions et organisent également des cours d’escalade, de vélo, de golf ou de tennis pour les sportifs professionnels et amateurs.

Die Sicherheit beim Klettern beginnt schon vor dem Aufstieg: mit den richtigen Knoten / © Foto: Georg Berg
La sécurité en escalade commence déjà avant la montée avec les bons nœuds / © Photo : Georg Berg
Auch wer noch nie so steile Felsen bezwungen hat, lernt ungeahnte Fähigkeiten an sich kennen / © Foto: Georg Berg
Même ceux qui n’ont jamais gravi de falaises aussi raides apprennent à connaître des capacités insoupçonnées chez eux / © Photo : Georg Berg
Das Abseilen vor dem Massiv des Piz Palü ist die Belohnung am Ende des Kletter-Einführungskurses / © Foto: Georg Berg
La descente en rappel devant le massif du Piz Palü est la récompense à la fin du cours d’initiation à l’escalade / © photo : Georg Berg

Méditation sur l’alpage

Le mardi matin, il faut se lever tôt, car une expérience de la nature d’un genre particulier nous attend. Chaudement habillés, nous nous asseyons à Pontresina dans le télésiège menant à l’Alp-Languard avant l’horaire normal des passagers. En haut, le groupe étend quelques couvertures sur un espace séparé et commence une méditation d’une heure avec vue sur le massif de la Bernina.

Höchste Konzentration auf den Bergen mit Meditationslehrerin Barbara Tuena / © Foto: Georg Berg
Concentration maximale sur les montagnes avec l’enseignante de méditation Barbara Tuena / © Photo : Georg Berg
A beauty of a beast. Der Bulle staunt nicht schlecht. Was die Menschen auf seiner Alp so alles anstellen ... ? / © Foto: Georg Berg
A beauty of a beast. Le taureau est très étonné. Ce que les gens font sur son alpage … ? / © Photo : Georg Berg

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Die Kosten der Halbpension wurden vom Hotel nicht berechnet

Reise Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/cresta-palace-hotel-in-celerina