Hôtels particuliers

Hotel Graace in Luxemburg Stadt. Neues Hotelkonzept in alter Industriehalle. Wo früher Stahl verarbeitet wurde, gibt es heute Hotelzimmer auf zwei Etagen und vier Dachterrassen mit Urban Gardening, einem Tee Shop und einem Foodtruck im Hof
Hôtel Graace à Luxembourg-Ville. Nouveau concept d’hôtel dans un ancien bâtiment industriel. Là où l’on travaillait autrefois l’acier, la nonchalance règne aujourd’hui sur les toits-terrasses avec jardinage urbain © Photo : Georg Berg

Lorsqu’on se rend dans une grande ville, on ne cherche pas forcément un endroit en pleine nature pour passer la nuit. Un tour de ville offre néanmoins de plus en plus souvent l’occasion de passer la nuit dans des lieux particuliers. Que ce soit dans un ancien monastère ou dans une friche industrielle restaurée, une nouvelle mise en scène de l’ancien avec de la modernité et une touche de luxe rend certains séjours à l’hôtel si passionnants que l’on en oublierait presque une visite de la ville.

On trouve des concepts hôteliers innovants dans presque toutes les villes. Si l’on s’éloigne des chaînes d’hôtels lors d’une escapade urbaine, la vie dans la grande ville avec des papiers peints à motifs audacieux ou des murs peints en violet profond, ainsi que des sièges audacieux, nous fait quelque chose. Cela donne de l’inspiration pour la maison et stimule l’imagination sur ce qui est également possible entre ses quatre murs. Un séjour dans un hôtel-boutique ou un concept original dans une ancienne friche industrielle donne bien plus d’idées qu’une visite dans un magasin de meubles. L’hôtel Endsleigh dans le Devonshire, réveillé par Olga Polizzi, ou son hôtel Tresanton dans un ancien club nautique, ainsi que le Graace Hotel à Luxembourg-Ville ou le Blow up Hall 50/50 à Poznan sont des mines d’idées d’aménagement.

Matériel

De quel format avez-vous besoin ? Un reportage d’actualité, un reportage divertissant, un petit conseil de voyage ou une galerie de photos ? L’agence internationale de photos Alamy vous permet de voir toutes les photos de Georg Berg sur le thème des hébergements spéciaux. En cliquant sur l’une des images ci-dessous, vous accédez directement à la photo de l’agence.

Photos d’hôtels urbains, de boutique-hôtels, d’hôtels d’art

Les personnes qui se rendent dans une grande ville ne recherchent pas forcément la nature comme destination particulière pour passer la nuit. Pourtant, les villes offrent de plus en plus souvent la possibilité de passer la nuit dans des lieux particuliers. Qu’il s’agisse d’un ancien monastère ou d’une friche industrielle, la combinaison habile du nouveau et de l’ancien et la remise en scène de l’ancien existant rendent certains hôtels si passionnants que l’on en oublierait presque la visite de la ville.

Source d’inspiration Hôtel

Olga Polizzi est designer d’intérieur et directrice du design du groupe Rocco Forte Hotel, qu’elle a créé avec son frère Rocco Forte. En 2004, elle a insufflé une nouvelle vie à l’hôtel Endsleigh dans le Devonshire (Royaume-Uni). La résidence de chasse du duc de Bedford avait grand besoin d’être rénovée. Il n’y avait pas de chauffage ni d’eau courante. Aujourd’hui, l’hôtel est une idylle dans une forêt de contes de fées et chaque chambre et presque chaque recoin de la maison surprend par ses idées de décoration créatives. À Poznan, c’est même tout un hôtel qui se transforme en œuvre d’art interactive. Il s’agit du Blow up 5050, situé sur l’ancien site de l’usine de la brasserie Stary. Le nom de l’hôtel est inspiré du film culte de Michelangelo Antonioni, Blowup, sorti en 1966. C’est également le nom de l’installation du même nom de l’artiste mexico-canadien Rafael Lozano-Hemmer, qui a également exposé ses œuvres à la Tate Modern de Londres et à la Biennale de Venise. Le chiffre 5050 représente au moins 50 pour cent de plaisir artistique que l’hôte peut vivre en plus des commodités habituelles de cet hôtel. Le Renthof à Kassel est le plus ancien bâtiment de la ville et depuis l’année de la Documenta 2017, le Renthof est un hôtel de 55 chambres. Le charme des vieux murs se dégage dès la cage d’escalier et les couloirs. Ce que les artisans ont d’abord maudit devient ensuite leur fierté. Les angles droits sont l’exception. Ici, tout est de travers et tordu. Le sur-mesure est de rigueur, et non la production de masse. La cage d’escalier de style baroque tardif, vieille de 300 ans, a été délibérément conservée dans son inclinaison. Elle grince gentiment et l’on peut s’arrêter sur les talons pour observer les strates de la façade des siècles passés. De petits aperçus de l’époque du grand chantier, où chaque étape a également été coordonnée avec les autorités responsables des monuments historiques.

International

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Reise Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/besondere-hotels