Bâle au bord du Rhin

Bâle, ville suisse frontalière et commerçante, abrite la plus ancienne université de Suisse, 46 musées et a servi de refuge à plus d’un penseur singulier. Érasme de Rotterdam y a travaillé à l’époque du passage du Moyen Âge aux temps modernes et Friedrich Nietzsche y a été nommé professeur de philologie grecque ancienne en 1869, à l’âge de 25 ans. 150 ans plus tard, une exposition culturelle spéciale au Musée historique de Bâle présente l’œuvre et la puissance d’action du philosophe le plus radical de l’époque moderne.

Als erste Brücke über den Rhein stellt die Mittlere Brücke seit dem Jahr 1225 ein wichtiges Verbindungsglied für den Nord-Süd-Handel dar / © Foto: Georg Berg
Premier pont sur le Rhin, le Mittlere Brücke constitue depuis 1225 un lien important pour le commerce nord-sud / © Photo : Georg Berg

Entre la mer du Nord et les Alpes, aucun autre pont ne franchit le Rhin jusqu’à la fin du Moyen Âge. En 1225, la construction du pont du milieu confère à Bâle un rôle clé dans la diffusion des biens et des valeurs culturelles en Europe. La prospérité s’est installée dans la ville. Lors du concile de Bâle, la seule élection papale en dehors de Rome a eu lieu en 1439. La première université sur le territoire suisse a également été fondée à Bâle.

Im Hintergrund das Haus zur Mücke. An dieser Stelle wurde Papst Felix V. während des Baseler Konzils gewählt / © Foto: Georg Berg
En arrière-plan, la maison “zur Mücke”. C’est à cet endroit que le pape Félix V a été élu lors du concile de Bâle / © Photo : Georg Berg

Construite dans le style roman-gothique, la cathédrale de Bâle a d’abord fait office d’église épiscopale, mais depuis la Réforme, elle est devenue un lieu de culte évangélique réformé. Témoin de l’époque, l’éminent érudit Érasme de Rotterdam fut choqué par les destructions de l’iconoclasme et se détourna de Bâle au cours des six années suivantes pour se rendre à Fribourg. Néanmoins, en tant qu’ecclésiastique catholique, on lui témoigna un tel respect dans la Bâle réformée qu’il fut enterré dans la cathédrale.

Das Epitaph über dem Grab Erasmus von Rotterdams würdigt die Verdienste des Humanisten / © Foto: Georg Berg
L’épitaphe au-dessus de la tombe d’Érasme de Rotterdam rend hommage aux mérites de l’humaniste / © Photo : Georg Berg

Fontaine du Basilic

Sur l’ensemble du territoire de la ville, on trouve des fontaines où l’eau potable jaillit de la bouche d’une figure de basilic. Cet être mythique fabuleux a été représenté après le Concile de Bâle comme porteur des armoiries de la ville de Bâle avec la crosse noire d’un évêque. Les basilics sont considérés comme un être hybride composé d’un coq, d’un dragon et d’un aigle, qui symbolise le péché, le diable ou l’Antéchrist.

Die Figur auf den Baseler Basilisk-Trinkwasser-Brunnen spielt auch in der Harry Potter Erzählung in der Kammer des Schreckens eine Rolle / © Foto: Georg Berg
La figure sur les fontaines d’eau potable Basilisk de Bâle joue également un rôle dans le récit Harry Potter dans la Chambre des Secrets / © Photo : Georg Berg

“Surhomme – Friedrich Nietzsche et les conséquences”

Pour Friedrich Nitzsche aussi, qui a commencé sa carrière professionnelle à Bâle, le basilic pourrait être une figure symbolique, car il bouleverse la structure éprouvée du temps et de l’espace. Dans l’Antichrist, par exemple, Nitzsche veut philosopher avec le marteau et réévaluer les anciennes valeurs.

Ein Banner an der Fassade des Historischen Museums Basel macht auf die jährlich stattfindende Museumsnacht aufmerksam / © Foto: Georg Berg
Une bannière sur la façade du Musée Historique de Bâle attire l’attention sur la Nuit des Musées qui a lieu chaque année / © Photo : Georg Berg

Dans la Barfüsserkirche, le Musée historique fait revivre la pensée de Nietzsche et présente sa vie mouvementée dans un voyage de découverte divertissant. Ses œuvres offrent des citations spirituelles pour toutes les occasions et de nombreuses créations de mots sont passées dans le langage courant.

Einige Aphorismen aus dem Werk von Friedrich Nietzsche sind ebenso bekannt wie sein mächtiger Schnauz / © Foto: Georg Berg
Certains aphorismes de l’œuvre de Friedrich Nietzsche sont aussi connus que sa puissante moustache / © Photo : Georg Berg

Nietzsche n’est pas un philosophe et accessoirement un poète. Il est les deux à la fois. Son œuvre offre une marge d’interprétation dans toutes les directions. Sa sœur Elisabeth Förster-Nietzsche a joué un rôle peu glorieux. Elle a présenté son frère comme une marque, dotée de pouvoirs surnaturels, et l’a instrumentalisé, lui qui lui avait laissé son héritage de son vivant, pour soutenir les idées nationales-socialistes. Elle a habilement associé son signe distinctif le plus connu, la puissante moustache, à un caractère militaire et tendanciellement violent.

Der Basler Künstler Alexander Zschokke lässt mit der ungewohnten Skulptur "Der junge Nietzsche" hinter die Fassade Nietzsches blicken / © Foto: Georg Berg
Avec sa sculpture inhabituelle “Le jeune Nietzsche”, l’artiste bâlois Alexander Zschokke laisse entrevoir la façade de Nietzsche / © Photo : Georg Berg

Nietzsche lui-même écrit dans l’aphorisme 381 de son Aurore : “C’est ainsi que l’homme le plus doux et le moins cher, s’il n’a qu’une grande moustache, peut pour ainsi dire s’asseoir à l’ombre de celle-ci …”. L’artiste bâlois Alexander Zschockke n’a pas seulement créé le buste officiel pour l’université de Bâle, qui représente Nietzsche dans la pose stylisée du libre penseur. En privé, il a voulu dépasser la postérité mise en scène par la sœur de Nietzsche et regarder derrière la moustache omniprésente. La sculpture Le jeune Nietzsche a été réalisée à partir des quelques photos de jeunesse conservées dans les archives Nietzsche de Weimar.

Nietzsche fasziniert auch heute noch. Im Museum kann man auf ein Selfie mit selbstgebasteltem Schnauz warten / © Foto: Georg Berg
Nietzsche continue de fasciner aujourd’hui. Au musée, on peut attendre un selfie avec une moustache faite maison / © Photo : Georg Berg

Dans le cadre de la réception artistique et de la culture populaire de Nietzsche, la moustache semble avoir pris de l’ampleur au fil du temps. Les visiteurs de l’exposition se mettent à la place du penseur en attendant patiemment, avec une moustache qu’ils ont eux-mêmes confectionnée, une photo dont ils seraient le centre.

Das berühmte Foto mit Lou von Salomé und Paul Rée entstand 1882 nach Nietzsches Baseler Zeit / © Foto: Georg Berg
La célèbre photo avec Lou von Salomé et Paul Rée a été prise en 1882 après la période bâloise de Nietzsche / © Photo : Georg Berg

L’exposition présente l’un des deux premiers tirages de la fameuse photo de groupe avec dame (Lou von Salomé avec un fouet, Paul Rée et Friedrich Nietzsche). Comme Lou von Salomé aimait montrer cette photo autour d’elle, Nietzsche a rompu avec ses amis. La sœur de Nietzsche, Elisabeth, y vit une menace pour la réputation d’ascète de son frère qu’elle propageait. Elle a finalement réussi à contrecarrer les plans des trois amis pour un séjour d’études commun.

Originalverpackung von persischem Opium, wie Nietzsche es konsumierte / © Foto: Georg Berg
Emballage original de l’opium persan tel que Nietzsche le consommait / © Photo : Georg Berg

Toute sa vie, Nietzsche a souffert de migraines, de semi-cécité, d’insomnies et d’états dépressifs. Il essayait au moins de lutter contre ses insomnies avec de l’opium persan, un médicament encore autorisé à l’époque.

Nietzsches Zimmer in Sils Maria. Das Klima im Engadin war seiner Gesundheit förderlich / © Foto: Georg Berg
La chambre de Nietzsche à Sils Maria. Le climat de l’Engadine était favorable à sa santé / © Photo : Georg Berg

Malgré ses problèmes de santé et sa maladresse dans les choses pratiques, Nietzsche a beaucoup voyagé. Le petit village de Sils Maria en Engadine a été une source d’inspiration pour sa philosophie de l’éternel retour du même et l’altitude a en même temps soulagé les maux de tête dont Nietzsche souffrait presque partout ailleurs. Pour en savoir plus sur le lieu de retraite de Nietzsche à Sils Maria, consultez le reportage sur la maison forestière de Sils.

Nietzsches Aphorismen passen heute noch zu vielen Situationen. In der Baseler Ausstellung gibt es einen Automaten, der auf Buzzer-Druck Nietzsche-Zitate zum mitnehmen ausgibt / © Foto: Georg Berg
Les aphorismes de Nietzsche conviennent encore aujourd’hui à de nombreuses situations. Dans l’exposition de Bâle, un automate distribue des citations de Nietzsche à emporter sur simple pression d’un buzzer / © Photo : Georg Berg

Écrire était pour Nietzsche une raison essentielle de vivre. Mais en raison d’une déficience visuelle croissante, Nietzsche ne put bientôt plus prendre de notes lui-même. Il espérait trouver la solution à ses problèmes dans la boule à écrire qu’il venait d’inventer. En 1881, sa sœur lui a offert la première machine à écrire fabriquée en série pour Noël.

Nietzsche hat seine letzten Werke auf dieser in Dänemark gefertigten Schreibkugel zu Papier gebracht / © Foto: Georg Berg
Nietzsche a couché ses dernières œuvres sur papier sur cette boule à écrire fabriquée au Danemark / © Photo : Georg Berg

L’exposition Übermensch – Friedrich Nietzsche und die Folgen au Musée Historique de Bâle a duré du 16.10.2019 au 22.03.2020. De telles expositions dépendent d’un sponsoring généreux, car le budget public à Bâle est uniquement utilisé pour le fonctionnement des musées. L’exposition Nietzsche a été rendue possible grâce à la Res Ubique Foundation du banquier suisse et connaisseur de Nietzsche Peter Buser.

Benjamin Mortzfeld führt als Kurator gelegentlich selbst durch die von ihm konzipierte Ausstellung „Übermensch Nietzsche“ im Historischen Museum Basel / © Foto: Georg Berg
En tant que conservateur, Benjamin Mortzfeld fait parfois lui-même visiter l’exposition “Übermensch Nietzsche” qu’il a conçue au Musée historique de Bâle / © Photo : Georg Berg

Notre méthode de rédaction se caractérise par un travail de texte vécu et bien documenté et par une photographie professionnelle et vivante. Pour toutes les histoires, les impressions de voyage et les photos sont prises au même endroit. Ainsi, les photos complètent et soutiennent ce que nous lisons et le transmettent.

Ne manquez plus jamais les nouvelles histoires de Tellerrand ! Mithilfe eines Feed-Readers lassen sich die Information über neue Blogartikel in Echtzeit abonnieren Un lecteur de flux permet de s’abonner en temps réel à toutes les histoires du Tellerrandstories.

Le voyage de recherche a été soutenu par Suisse Tourisme

Reise Themen auf Tellerrand-Stories
Permalien de la version originale en allemand :https://tellerrandstories.de/basel-am-rhein